Electrobeach 2018, Diplo se joint aux retours de DJ Snake et Martin Garrix pour enflammer le sud de France !

DJ Snake sera à nouveau l’un des headliners du plus gros festival électronique de France.

Electrobeach 2018, un renouvellement dans la continuité.

2018 sera l’année du changement pour l’EMF. Exit son directeur artistique, Silvain Berreteaga, l’homme derrière une grande partie de la montée en puissance du festival, devenu l’Ultra du Sud de France, place à une nouvelle équipe chargée de poursuivre la montée en puissance d’Electrobeach qui n’a jamais connu de baisse de régime depuis sa mue en 2015. Et si on en quoi les toussotements en coulisses, le résultat devrait être aussi dantesque. A commencer par son line up, fraichement dévoilé sur Fun Radio.

L’EMF s’offre le retour du meilleur DJ de l’année 2016 et 2017 : Martin Garrix …

Martin Garrix, DJ de l’année 2016 & 2017 de retour aux manettes de l’EMF !

Il s’en est passé des choses depuis son passage lors de l’édition 2016 de l’EMF et son closing pyrotechnique du la Main Stage. Pour faire simple et efficace, le prodige néerlandais de 21 ans a depuis été élu 2 fois DJ de l’année au renommé Top 100 de DJ Mag. Pas une seconde affaibli sur la scène EDM par ses collaboration pop fructueuse avec Bebe Rexha et Dua Lipa (contrairement à Zedd ou Alesso, portés disparus depuis), Garrix a enchainé les morceaux d’anthologie tout en zappant, dans son style particulier entre EDM pur et dance aux relents house (WIEE, Byte, Forever ou le formidable Pizza). Absent du 20e anniversaire de l’Ultra Miami, mère de tous les festivals qui ouvre la saison, nul doute qu’Electrobeach a su trouver en la personne du néerlandais le meilleur headliner possible pour l’emmener So far away !

 

… Et le duo de “Lean On” avec plus de 2 milliards de vues sur YouTube : Diplo & DJ Snake.

Diplo, véritable icône de la musique électronique, est prêt à renverser Electrobeach pour sa 1ere.

Quelle meilleure réponse lorsque l’on parle de renouvellement que d’assurer une continuité de qualité tout en s’adjoignant les services d’un des plus gros dj/showman de la planète, j’ai nommé le duo ayant œuvré sur le giga-tube Lean On, soit Diplo sous son alias Major Lazer et DJ Snake. Pour ce dernier, il s’agit de la 3e apparition d’affilée au festival Electrobeach. Et ce n’est pas son début d’année 2018 réalisé en pleine bourre (Lancement de son propre label, Premiere Classe, scénographie sur l’Arc de Triomphe en direct sur internet, Bercy de folie …) qui nous passera l’envie de le voir jouer son mélange d’electro agressive, de trap efficace ou les envies de pas chaloupés sur son moombahton, Magenta riddim.

Après Deadmau5 l’an dernier, c’est donc une autre légende de la musique électronique qui posera ses scuds au Barcarès : Diplo, producteur de génie, showman sans limite, DJ à éclectisme virtuose. Bref un pur tueur. On pourra compter sur lui dès le premier jour, le jeudi 12 juillet 2018, pour foutre un bordel sans nom dans le French Crownd de l’EMF. Avec lui la trap, le moombahton et l’electro en général se réinvente sans cesse. En témoigne ses nombreux alias en tant qu’artiste : Major Lazer et son Caribbean Spirit, ou Jack Ü, duo lunaire et dévastateur formé avec Skrillex. Tenir 3 jours après un démarrage aussi costaud risque d’être excitant.

Avec Armin Van Buuren, Oliver Heldens, Steve Angello, Afrojack, Tchami X Malaa, Vini Vici, Timmy Trumpet : ça va être le Carnage sur la Main Stage !

Des retours, il y en a forcément vu que l’EMF a quand même brassé les plus gros DJs de la planète depuis 2015 (édition pharaonique). Tchami x Malaa seront donc en charge du closing pour un show exclusif préparé avec minutie comme le crew Pardon My French sait si bien le faire. Steve Angello sera de retour également, auréolé d’un nouveau style musical plus dark et mature. Un set mémorable est dans les tuyaux entre émancipation et racines Swedish House Mafia assumées. Un autre retour ultra plébiscité, le néerlandais Afrojack et son EDM capable de faire exploser une foule durant les 10 premières secondes de son set comme l’an dernier. Et que dire de son compatriote Armin Van Buuren qui avait tout renversé à coup de lasers et de trance dévastatrice le 14 juillet dernier ? Son passage sera sûrement l’un des nouveaux highhlights d’Electrobeach.

Armin Van Buuren sera, encore une fois très attendu, avec son final explosif en 2017.

Et si Vini Vici nous offrait l’orgasme oculaire 2 fois avec Great Spîrit, sa collaboration délirante avec Armin Van Buuren. Ce sera attendu comme le tsunami de hardstyle que le duo pourra déverser sur la Main Stage à l’occasion de leur premier passage dans le sud. Autre première qui fera date, celle de l’autre empereur de Future House avec Don Diablo, j’ai nommé le koala Oliver Heldens. Sa jovialité communicative et son style tout en basses hyper travaillées séduiront à coup sûr l’EMF. Une pause bouncy et rafraichissante avant de reprendre les torrents de kicks puissants de Carnage ou de Timmy Trumpet. Deux styles différents, une énergie similaire, des nouveautés qui vous apporter un vrai plus cet Electrobeach 2018. Un renouvellement en douceur, mais avec toujours autant de muscles électroniques.

LE vrai événement incontournable de la saison estivale en France pour amateurs d’electro mainstream, qui avec la présence de Diplo et , entre autres, s’offre 2 des artistes les plus demandés du gotha mondial.

Préventes : Electrobeach Tickets

Jean-Marie Siousarram
Manipulateur de mots pour la presse web depuis quelques années. Cinéphage compulsif, féru de culture en tout genre, de voyages, de musique électronique, de foot. Rejeton de Chaplin, Hitchcock et Fincher.

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here