Couverture

Fils du Soleil est un one shot écrit par le talentueux Fabien Nury (Il était une fois en France, Tyler Cross, L’Or et le Sang) et illustré par Eric Henninot (Alister Kayne, Chasseur de Fantômes, Carthago, XIII Mystery, Prophet) d’après l’oeuvre éponyme de Jack London (paru en 1912).

Date de sortie : 24 octobre 2014
Auteur :  Fabien Nury (Scénario) et Eric Henninot (Dessin)
Prix : 19,99 € (80 pages)

Résumé de l’éditeur :

David Grief, surnommé le Fils du soleil, est un habile négociant des îles du Pacifique qui décide de suivre la piste d’une mystérieuse vente de perles. À bord de sa goélette, David Grief voyage entre les îles Salomon, où il a établi son négoce. Homme d’affaires impitoyable mais honnête, il n’exige que ce qu’on lui doit, quitte à risquer sa vie lorsqu’il réclame une dette impayée ! Une mystérieuse vente de perles le conduit vers l’île de Hikihoho, où vit le vieux Parlay, roi autoproclamé d’une communauté́ indigène… C’est dans cet atoll du Pacifique que des hommes errants après des chimères, d’autres mûs par une folle cupidité, seront réunis, alors qu’un terrible ouragan approche. Nury et Henninot nous entraîne au coeur du Pacifique sur les traces du célèbre négociant David Grief.

[rev_slider Filsdusoleil]

Le point sur l’album :

Fils du Soleil est un grand récit d’aventure de Jack London. Le célèbre et richissime négociant David Grief navigue dans les îles Salomon à la recherche de l’un de ses débiteurs parti en fuite après avoir gravement blessé son poursuivant. Et cette course-poursuite sera interrompue par l’annonce d’une vente aux enchères historique : celle des perles du vieux Parlay. Un personnage charismatique, autoproclamé roi de l’île de Hikohoho. Une île mystérieuse menacée par un ouragan meurtrier… Très bien agencé, le scénario de Fabien Nury explore avec génie ce que l’on pourrait appeler “la fièvre du négociant”, prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut. Et c’est cette fièvre qui va s’emparer des hôtes de l’atoll abandonné à un roi seul (et fou). Pourtant c’est autre chose qui attire David Grief sur l’île. Ce personnage à qui tout réussi vient refermer de vieilles blessures. Un dénouement mis en scène avec efficacité et rigueur. Une belle façon de faire (re)découvrir ce Fils du Soleil.

Une histoire graphiquement impressionnante, dessinée par Eric Henninot en couleurs directes. Ce qui donne à son trait fin beaucoup de caractère et de puissance.

En conclusion, Fils du Soleil est une aventure allégorique adaptée avec beaucoup de style et de finesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici