La beauté du monde de Cheyenne Caron, un grand film sur la difficile condition de militaire sortie en salles le 7 décembre

La Beauté du monde n’y va pas par 4 chemins. Un militaire français revient du Mali, blessé non pas dans sa chaire mais incapable de se réhabituer à la vie civile. Hanté par des souvenirs terribles, il est resté pour ainsi dire là-bas jusqu’à accepter de se faire soigner pour arrêter de faire souffrir ses proches. Cheyenne Caron raconte avec sensibilité et pertinence les blessures psychologiques, de celles qui ne se racontent pas, et la camaraderie entre soldats seuls capables de comprendre les cicatrices intérieures. C’est beau.

Un film sur les silences qui blessent

La Beauté du monde parle de stress post-traumatique, de lourds fardeaux à porter pour tous ces soldats qui ont vécu la perte de leurs camarades sur le terrain militaire et l’incapacité à s’en remettre complètement. Tous les soldats ne sont pas comme dans les films américains, qui tirent puis pensent à autre chose. Loin des caricatures remplies de faux-semblant, La Beauté du monde préfère parler du réel sans rien passer sous silence. Le héros multiplie ainsi les réactions incontrôlées et incontrôlables, mettant au supplice son épouse et leur enfant. Le point de vue est intime et personnel. Le retour à la vie civile ne se fait pas sans tourments. La réalisatrice a consulté des spécialistes et des vrais soldats pour coller au plus près de la réalité et parler du sujet de la manière la plus crédible possible. La réalisatrice a également fait participer au film de véritables soldats en convalescence en plus des comédiens pour un ton le plus juste possible, et surtout très loins des clichés. Le lien qui unit le soldat à son capitaine est un élément essentiel du film pour bien souligner les liens étroits qui relient entre eux les militaires, difficiles à imaginer pour ceux qui ne connaissent pas cette fraternité.

La beauté du monde n’est pas un film facile mais il permet de toucher du doigt une réalité mal connue pour tous ceux qui vivent dans le cocon douillet de la société occidentale confortable et sécurisée.

Synopsis: Militaire souffrant de traumatismes, Roman ne parvient pas à trouver ses repères dans la société, à son retour de mission. Sa compagne Clara le quitte, et emmène avec elle, leur fils. Privé de sa famille, Roman part s’isoler à la montagne. Loin des regards, il laissera les souvenirs de la guerre l’envahir, jusqu’au jour où il croise un groupe de bucherons, touché par son état.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici