L’Opéra chez soi : lancement de la plateforme de l’Opéra national de Paris le 13 décembre
L’Opéra chez soi : lancement de la plateforme de l’Opéra national de Paris le 13 décembre 2020 – photo DR

L’Opéra chez soi : lancement de la plateforme de l’Opéra national de Paris le 13 décembre

Annoncée lors de la première conférence de presse d’Alexander Neff, le Directeur de l’Opéra national de Paris, la plateforme de vidéo à la demande intitulée L’Opéra chez soi sera lancée dimanche 13 décembre à 14h30 avec la captation en direct du ballet La Bayadère de Rudolf Noureev. Prix d’accès pour le direct : 11,90€.

L’Opéra chez soi, disponible dès aujourd’hui, réunit des captations inédites ou déjà existantes d’œuvres lyriques, symphoniques et chorégraphiques, en direct ou en différé, mais aussi des documentaires, des contenus pédagogiques et des créations de la 3e Scène.

Le ballet La Bayadère de Rudolf Noureev sera proposé en direct depuis l’Opéra Bastille le dimanche 13 décembre à 14h30 puis disponible pendant 7 jours. Une trentaine d’œuvres (captations, films…) sont disponibles en ligne dès ce lancement ; cette sélection sera régulièrement enrichie en fonction de l’actualité et des productions présentées par l’Opéra de Paris au fil des saisons.

Cette première offre permettra de tester un modèle mixte gratuit et payant disponible partout dans le monde (excepté en Chine), qui s’inscrit dans une démarche expérimentale assumée, avec comme ambition d’essayer, d’apprendre (notamment via les retours des utilisateurs) puis d’ajuster l’offre.

Après la 3e Scène, le magazine Octave, l’application web aria et ses initiatives en matière de retransmissions audiovisuelles, notamment à la télévision, au cinéma et sur les réseaux sociaux, l’Opéra national de Paris complète ainsi son dispositif numérique au service de l’ensemble de ses missions : diffusion, transmission, rayonnement.


TARIFS – ŒUVRES DU CATALOGUE EN ACCÈS PAYANT
DIRECT – PRODUCTION EXCLUSIVE : 11,90€
BALLET / OPÉRA : 7,90€ l’unité
CONCERT LYRIQUE EXCEPTIONNEL DU 21 JUIN 2016 : 3,90€
SYMPHONIES DE BEETHOVEN : 9,90€ le cycle intégral / 2.90€ l‘unité
SYMPHONIES DE TCHAÏKOVSKI : 7,90€ le cycle intégral / 3.90€ l’unité
Les livrets des spectacles proposés sont disponibles en téléchargement.
Pour tout achat durant le mois de décembre, les contenus seront disponibles 30 jours.
Dès le 1er janvier 2021, les contenus seront disponibles 14 jours après achat.

NOS NOTES ...
Intérêt
Amaury Jacquet
Si le droit mène à tout à condition d'en sortir, la quête du graal pour ce juriste de formation - membre de l'association professionnelle de la critique de théâtre de musique et de danse - passe naturellement par le théâtre mais pas que où d'un regard éclectique, le rédac chef rend compte de l'actualité culturelle.

18 Commentaires

  1. Très. Bonne idée pour les personnes âgée qui ne peuvent plus sortir le soir et peuvent ainsi aller à l’opéra pour un prix très raisonnable

  2. Vous ne dites pas comment accéder à la
    plate forme L’opéra chez soi et comment
    regarder le spectacle sur son téléviseur
    Désolé mais c’est nul
    Il faudrait couper les subventions à l’opéra
    de Paris;ça les ferait réfléchir
    C’est plus facile pour nous d’aller à l’opéra à
    l’étranger (Vienne,Zurich,Londres,Moscou…)
    qu’a Paris (ou nous avons un abonnement de groupe,sans doute plus pour longtemps)

  3. Superbe spectacle ! quel régal !
    Nous avons applaudi devant notre écran comme si nous y étions.
    Bravo à tous les danseurs et en particulier au danseur étoile.
    A bientôt.

  4. C’est une excellente idée. J’aime bien l’opéra national de paris car cette institution publique permet aux personnes modestes (tarif jeune, tarif chômage, tarif moins jeune -40ans, tarif senior +de 65ans et un certains nombre de place limité malheureusement à des prix abordables) de pouvoir aller découvrir l’opéra. C’est les danseuses et danseurs de l’opéra national de paris qui m’ont fait aimer les ballets de danses. Grâce à cette institution j’ai pu découvrir l’opéra et ballet de danse à un prix modeste vers les 20 euros la place que je n’aurai jamais pu voir ailleurs dans les opéras étrangers ou je ne suis jamais pu aller car j’en avais pas les moyens (en réponse à Castaigne ou les places sont à des prix inabordables seulement pour les cadres supérieurs et la grande bourgeoisie. de plus il faut déjà avoir beaucoup d’argent pour pouvoir se loger en suisse ou se payer le voyage à l’autre bout de l’Europe à Moscou ou Vienne / pour aller Paris il existe le train ouigo ou le tgv en tarif prems). Je suis pour les subventions pour que tout le monde quelque soit ses revenus puisse découvrir un opéra et un ballet de qualité dans sa vie et que le petit personnel de l’opéra est des conditions de travail normale (titulaire de leur poste pas intermittent payé au lance pierre corvéable à merci à qui on peut lui dire que son contrat est fini du jour au lendemain.)

  5. C’est une excellente idée. J’aime bien l’opéra national de paris car cette institution publique permet aux personnes modestes (tarif jeune, tarif chômage, tarif moins jeune -40ans, tarif senior +de 65ans et un certains nombre de place en quantité trop limité malheureusement à des prix abordables) de pouvoir aller découvrir l’opéra. C’est les danseuses et danseurs de l’opéra national de paris qui m’ont fait aimer les ballets de danses. Grâce à cette institution j’ai pu découvrir l’opéra et ballet de danse à des prix modestes vers les 15 euros la place que je n’aurai jamais pu voir ailleurs dans les opéras étrangers (en réponse à Castaigne ou les places sont à des prix inabordables seulement pour les cadres supérieurs et la grande bourgeoisie. de plus il faut déjà avoir beaucoup d’argent pour pouvoir se loger en suisse ou se payer le voyage à l’autre bout de l’Europe à Moscou ou Vienne / pour aller Paris il existe le train ouigo ou le tgv en tarif prems ainsi pour un tarif jeune on peut prendre un billet ouigo aller pour 10 euros, un billet retour pour 10 euros et une place à 10 euros en avant première soit 30 euros au total). Je suis pour les subventions pour que tout le monde quelque soit ses revenus puissent découvrir un opéra et un ballet de qualité dans sa vie et que le petit personnel de l’opéra est des conditions de travail normale (titulaire de leur poste pas intermittent payé au lance pierre corvéable à merci à qui on peut lui dire que son contrat est fini du jour au lendemain.)

  6. Nous venons de regarder La Bayadère c’était magnifique !! Les décors les costumes et surtout ces magnifiques danseurs.
    Nous aurions tant voulu qu’ils entendent nos applaudissements.
    Belle consolation alors que la culture est encore confinée

  7. Très agréable moment.
    La nomination de l’étoile fut une belle surprise. Bravo à ce danseur
    Seul bémol la publicité récurrente pendant le spectacle est gênante

  8. Nous habitons Tokyo et c’est avec un immense bonheur que nous avons assisté à cette première . Nos applaudissements soutenus ont-ils été entendus ??

  9. J’ai manqué le début du spectacle et il m’a été impossible de le revoir : adresse du replay introuvable, impossibilité de se connecter. Vidéo disponible 7 jours : comment peut-on la regarder à nouveau ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici