Merci Patron ! un film désopilant et triste de François Ruffin

Merci Patron ! un film désopilant et triste de François Ruffin
Merci Patron ! Photo © Jour2fête

Merci Patron ! un film désopilant et triste de François Ruffin

François Ruffin, franco-belge, s’intéresse depuis toujours, en tant que journaliste, à la fermeture de grosses entreprises et ses conséquences. Cette fois-ci, il va aller encore plus loin dans ses investigations car il décide de tout filmer, à l’insu de l’autre. Et l’autre, c’est qui ? Bernard Arnaud, l’homme le plus riche de France.

L’histoire de Merci patron ! est toute simple : l’usine Kenzo, à Poix-du-Nord, a fermé ses portes, mettant au chômage près de deux cents personnes, dont la famille Klur. Un costume cousu en Pologne coûte 30€ alors qu’à Poix du Nord, il coûtait 100€. Alors, on délocalise. Les gens du Nord ont travaillé toute leur vie pour LVMH dont le patron n’est autre que Bernard Arnaud. Ils sont licenciés, tous, et sont dans la m… mais ce n’est pas grave. Qui va s’en soucier ?

Son film est plein d’humour, de dérision, d’émotion […]

Mais c’est sans compter sur François Ruffin. Lui, il va s’y intéresser de très près à ces gens-là, et plus particulièrement à la famille Klur, menacée d’expulsion car ne pouvant plus payer ses dettes. Le journaliste va avoir une idée géniale, aidée d’une ex-déléguée CGT de l’ex-usine… Ils vont essayer de piéger le patron de LVMH. Il faut dire que François Ruffin a essayé de l’aborder de nombreuses fois, le très grand (par le porte-monnaie) Arnaud et s’est toujours fait salement remballer. Cette fois-ci, avec l’aide des Klur, il espère réussir ! Son film est plein d’humour, de dérision, d’émotion et franchement même si le sujet est grave et véridique, et triste, on ne peut s’empêcher de rire ! François Ruffin a réalisé son film avec l’équipe de son journal Fakir et n’hésite pas à nous entrainer dans une douce folie à laquelle on se laisse gentiment entrainer. Il va tout faire pour piéger le grand patron de LVMH.

Un film à la fois drôle et triste car tellement vrai.

Bien sûr, on est à fond avec lui et la mayonnaise prend immédiatement. Et toujours avec beaucoup d’humour : «  Moi je suis là pour renouer le dialogue social. J’ai vu des délégués CGT et même des délégués CFDT qui disaient du mal de Bernard Arnault alors j’ai décidé de réconcilier la France d’en haut avec la France d’en bas et de les amener à se parler parce qu’en fait ce qui se passe dans ce pays c’est le manque de dialogue. Si les gens se parlaient il en serait fini de la lutte des classes ». (source reservoirposts)

Pas de publicité pour ce « petit » film, mais un film largement plébiscité par les cinéphiles … de gauche et pas que ! Le succès qu’il reçoit est tel qu’il continue à être diffusé dans pas mal de cinémas en France ! Et à chaque fois, il est applaudi, paraît-il !!! Alors, allez le voir, vous ne serez pas déçu et en plus, vous allez rire et repartir gonflé à bloc ! Il paraît qu’en plus aucune critique sur ce film n’a été publiée dans le journal « Parisien », propriété de qui ? Vous vous en doutez de LVMH. Censuré le film de Ruffin ! En France, eh ben, oui, la censure, ça existe. (marianne.net). Alors, du coup, Publik’art vous demande de faire passer le message du dialogue social et s’offre le luxe de lui décerner son coup de cœur ! Un film à la fois drôle et triste car, hélas, tellement vrai. Longue vie à Merci patron ! et merci surtout à François Ruffin qui a osé s’attaquer à l’intouchable !

[vc_text_separator title=”SYNOPSIS ET INFOS” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]


Merci Patron ! un film désopilant et triste de François RuffinPour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, risquant désormais de perdre sa maison. C’est alors que François Ruffin, fondateur du journal Fakir, frappe à leur porte. Il est confiant : il va les sauver. Entouré d’un inspecteur des impôts belge, d’une bonne soeur rouge, de la déléguée CGT, et d’ex-vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l’assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le coeur de son PDG, Bernard Arnault. Mais ces David frondeurs pourront-ils l’emporter contre un Goliath milliardaire ? Du suspense, de l’émotion, et de la franche rigolade. Nos pieds nickelés picards réussiront-ils à duper le premier groupe de luxe au monde, et l’homme le plus riche de France ?

Sortie : le 24 février 2016
Durée : 1h24
Réalisateur : François Ruffin
Avec : inconnus
Genre : Documentaire

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

1 commentaire

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here