Nos vies en l’air, une ode à la vie, à la mort, de Manon Fargetton (Rageot)

Nos vies en l’air, une ode à la vie, à la mort, de Manon Fargetton (Rageot)

Manon Fargetton est une autrice française. Reconnue dès son plus jeune âge en 2005, elle partage son temps entre l’écriture et son travail de régisseur lumière. Autrice de fantasy et fantastique aussi bien pour la jeunesse, les adolescents ou les adultes , Manon Fargetton a aujourd’hui publié plus d’une dizaine de romans.

Une dernière nuit

Encore une fois, Manon Fargetton frappe fort avec un roman coup de poing qui fera réfléchir tous ses lecteurs. Lorsque Mina et Océan se rencontrent, sur le toit d’un immeuble, ils sont prêts à sauter. Sans Océan ce jour là, Mina aurait sauté. Sans Mina, Océan aurait sauté. Mais ils s’accordent une nuit. Une nuit avant de mettre fin à leur adolescence.

Une tension constante

Pour le lecteur, la tension est palpable des les premières lignes. Si, au fil de la nuit, les personnages apprennent à se connaître et s’octroient la soirée de leur vie, à faire tout ce qui leur a toujours fait peur, la tension ne s’éloigne jamais complètement. Le lecteur a conscience de ce qui arrivera une fois le soleil levé, conscient que ce n’est qu’une question d’heures, une parenthèse avant la fin dramatique qui ne manquera pas de tomber pour Océan et Mina.

Dans la tête de Mina…

Le harcèlement, scolaire ou non, est un thème récurrent dans les romans pour adolescents. Mina en est victime et c’est ce harcèlement qui la pousse en haut de ce toit, prête à sauter. Manon Fargetton entraîne le lecteur là où il ne s’y attend pas, le pousse dans ses retranchements et l’entraîne dans la tête de Mina, une adolescente qu’on persuade jour après jour qu’elle ne vaut rien, que sa mort ne chagrinerait personne. Le lecteur peut sentir le moment où Mina commence à croire ses harceleurs, jusqu’au jour où elle est persuadée qu’ils ont raison. Nos vies en l’air ne sensibilise pas seulement au harcèlement et ces conséquences, le roman montre ces conséquences, nous fait ressentir ce que ressent Mina. Toute la force de Manon Fargetton, c’est le réalisme qu’elle fait passer à travers sa plume.

… et celle d’Océan

Ce qui entraîne Océan sur ce toit en pleine nuit, c’est la lassitude. Seulement adolescent, Océan est las de vivre. Il est persuadé que sa mère est morte par sa faute et depuis ce jour, n’a plus de futur en tête. S’il s’apprête à sauter, c’est qu’il ne voit plus d’avenir pour lui. Ses tendances auto-destructrices le suivent depuis toujours mais c’est ce soir là qu’il décide qu’il en a eu assez.

Une rencontre explosive

Avec Océan, Mina peut être qui elle veut. Il ne la connaît pas, elle peut enfin être elle-même. Quand ils s’accordent une dernière nuit avant de partir, chacun leur tour, ils se donnent des défis. Tromper la mort pendant quelques heures avant de finalement la choisir.

Manon Fargetton livre un récit touchant et riche en émotions de la première à la deuxième ligne, avec des personnages principaux forts qui occupent tout l’espace du roman à eux seuls. Ensemble, ils doivent prendre la décision de leur vie – littéralement – : vivre, ou mourir.

Date de parution : le 9 janvier 2019
Auteur: Manon Fargetton
Editeur: Rageot
Prix: 15,90 € (192 pages)
Acheter : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
Elisa Houot
Elisa n'a que 18 ans mais écrit déjà depuis longtemps ! Pour le moment, elle se perfectionne en études de langues. Elle a déjà écrit des nouvelles et tient aussi un blog de lecture (https://hopebookine.wordpress.com/). Bref, ses passions : lire et écrire !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here