Prométhée, tome 10 : une BD de Christophe Bec et Stefano Raffaele (Soleil)

Couv_215917

Date de sortie : 4 juin 2014
Auteurs : Christophe Bec (scénario) et Stefano Raffaele (dessin)
Prix : 13,95 € (48 pages)

Prométhée est une série S-F créée et écrite par Christophe Bec (Bunker, Carthago, Doppelgänger, le double maléfique, Pandemonium, Sanctuaire, l’Aéropostale, Sibéria 56Deepwater Prison, Lancaster) dont le 10ème album – Dans les ténèbres (1ère partie) – est illustré par Stefano Raffaele (Pandemonium, Deepwater Prison). Deux auteurs qui se connaissent bien et qui collaborent ici depuis le tome 4 (Christophe Bec a dessiné lui-même les premiers albums, avant d’inviter de nombreux dessinateurs sur sa série. Depuis le tome 6, c’est Stefano Raffaele qui en a pris la responsabilité). L’histoire revisite le mythe de Prométhée, figure de la mythologie qui donna le feu aux simples mortels, à l’insu et contre l’avis de Zeus. Dans le récit de Christophe Becce serait les extra-terrestres qui auraient transmis une part de leur technologie aux humains dans l’espoir d’en faire une civilisation meilleure. Déçus, ces derniers auraient échafaudé l’extinction de la race humaine…. Une fin du monde programmée en 13 jours et autant de catastrophes à travers le monde.

Résumé de l’éditeur :

Plus qu’un jour avant la fin du compte à rebours ! D’étranges navettes spatiales sont aperçues, et alors que les catastrophes s’enchaînent…c’est le black-out planétaire ! Plus aucune technologie ne fonctionne ! La planète est au bord du gouffre ! Le suspense est à son paroxysme !

96957187_o

Dans ce dixième tome, le scénario de Christophe Bec – très dense – lève peu à peu le voile sur les mystères qui entourent les évènements meurtriers et surnaturels qui frappent la planète depuis plusieurs jours. Le jour tant attendu, non sans appréhension pour nos héros, est maintenant tout proche. Ce qui n’empêche pas les nombreux personnages de la série de poursuivre leurs quêtes et enquêtes respectives. Journalistes, agents spéciaux, chercheurs, politiques, archéologues, astronautes… Christophe Bec a imaginé une pléthore de personnages dans un récit où chacun se croise et se poursuit, de toute façon lié par un destin commun. L’écriture de Christophe Bec est intéressante car très documentée sur de nombreux points mais elle pâtit d’une narration trop riche d’explications de texte et de redites (tout au long des dix tomes). Un défaut qui peu paraître toutefois inévitable quand on voit l’ampleur et le nombre d’informations que le lecteur doit garder en tête d’un tome à l’autre.

Le découpage est par ailleurs soigneusement mis en place, l’auteur prenant soin de faire avancer chacun de ses personnages, un par un, par petites scènes qui s’entrecoupent. Du beau travail de mise en scène.

Et l’on retrouve évidemment tous ces ingrédients dans ce dixième album (la série étant qualitativement très régulière), où l’action est un peu plus présente puisque par la force des choses, tout s’accélère. Et la pression avec.

Le dessin de Stefano Raffaele est depuis sa première intervention toujours dans la droite ligne de l’esprit Bec. Avec des traits fins et sombres, au graphisme hyperréaliste, l’illustrateur s’est adapté avec brio.

On ne peut qu’être impatient de découvrir la suite de Prométhée, qui – peut-être – se clôturera en 13 albums (?). Un mystère de plus !

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here