Siberia 56, tome 2 : une BD de Christophe Bec et Alexis Sentenac (Glénat)

9782723498944_1_75_1

Siberia 56 revient après un premier album très réussi avec un épisode mettant en scène la créature invisible que toute cette planète colonisée craint : Morbius. Cette série SF scénarisée par Christophe Bec (Bunker, Carthago, Doppelgänger, le double maléfique, Pandemonium, Sanctuaire, l’Aéropostale…), et illustrée par Alexis Sentenac (Les Hydres d’Arès) confirme son potentiel horrifique grâce à un scénario toujours aussi efficace.

Date de sortie : 15 octobre 2014
Auteurs : Christophe Bec (scénario) et Alexis Sentenac (dessin)
Prix : 13,90 € (48 pages) 

Résumé de l’éditeur :

Seul rescapé de la 13e mission sur Siberia 56, Ned a finalement pu rejoindre la base humaine établie sur les terres blanches et immaculées de ce monde hostile. Il peut à présent mettre un nom sur le redoutable prédateur invisible qui a décimé son équipe : le Morbius. La colonie connait bien les dangers de cette créature, mais elle ignore encore tout de son comportement. D’après les rapports, elle serait responsable de la mort des membres de la première expédition sur Siberia, et de pas mal d’autres après elle…

ob_f977ca4acdd19a38a660eb4aceb25d0e_siberiat2-p6-7-coul

Le point sur l’album :

Ce deuxième album de Siberia 56 est l’occasion pour Christophe Bec de nous en montrer un peu plus sur les premiers pas de cette expédition colonisatrice. Une aventure en proie dès le début à une terrible créature, semant le chaos sur son passage. Ce Morbius déchiquette dans une grande violence ses proies sans qu’on puisse le voir. Rien ne semble pouvoir lui réchapper. Ainsi le lecteur suffoque-t-il toujours d’angoisse en parcourant ces quelques planches, tensiomètre au maximum. Une qualité d’écriture irréprochable.

Le dessin futuriste d’Alexis Sentenac s’attarde sur des décors aux glaciers vertigineux et jouit d’un trait fin et précis qui fait sa réputation. Un graphisme plus qu’apprécié.

Le plaisir et les frissons sont prolongés en rythme dans ce second tome de Siberia 56. Une expérience à suivre.

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here