Sortie en DVD de Dogman, la fragilité animale révélée de Marcello Fonte.

Tout le cinéma de Garrone dans cette image : humain & esthétique.

Dogman, le nouveau film marquant sur l’Italie des sans-voix de Matteo Garrone, sort en DVD/Blu-Ray/VOD.

Il faut le voir promener son regard joyeux et triste à la fois, la mélancolie pure, échine courbée, voix aiguë improbable sur la vaste de place de Villagio Coppola. Lui, Marcello Fonte, improbable premier rôle du nouveau film de Matteo Garrone, signature transalpine parmi les plus excitantes depuis son coup de poing Gomorra. Inutile de vous dire que nous sommes à l’opposé avec ce bel individu haut comme trois pommes et au timbre fluet qui balance des “mon coeur” à tout bout de champs à ses pensionnaires canins. Mais encore que l’on se rend vite compte que derrière ce faciès marqué et marquant à la bonhomie évidente, se planque quelques aspérités quand il dépanne à la va-vite son ami Simoncino de quelques grammes de poudre. Pourtant, jusqu’à présent rien ne laissait deviner cette face plus sombre d’un personnage à l’allure et à la gentillesse d’un Charlot que ce soit avec sa fille, ses chiens ou avec ses amis et voisins. Et c’est de cette aspérité de Marcello, rôle éponyme, dont Simoncino aurait dû se méfier quand il se permettra de transformer notre toiletteur en pur souffre-douleur niais.

Dogman est le contrepoint du superhéros, mais pourtant celui qui marque le plus.

Derrière cette histoire d’évolution initiatique de Marcello, bonne poire du quartier, Matteo Garrone, retrouve les fondamentaux de son cinéma qui l’avait vu faire une entrée fracassante dans le viseur des cinéphiles : humanité et esthétique. A l’image de son film sur la Camorra, ici c’est avant tout le destin de Marcello qui compte même s’il est loin de négliger son environnement. Que ce soit la situation politique de l’Italie actuelle évoquée à travers la décrépitude de cette station balnéaire où la mer semble être presque absente. Que ce soit à travers son esthétique pointue, bleutée, grisâtre, traduisant le mal être profond des résidents du quartiers, tentant vainement de préserver l’illusion d’une Italie d’antan, à travers de longues tablées qui voleront instantanément en éclat au premier fait divers.  Au milieu de tout cela, une étoile brille au firmament. Celle de Marcello Fonte, impeccable Dogman, amoureux transit de la vie canine, superhéros du quotidien sans cape, ni épée. Il sourit et nous irradie. Il ouvre grand ses yeux et nous éblouit. Il prend son air benêt et nous pince le coeur. Il forme un duo idéal avec Manuel dans cette exploration contemporaine d’une Italie malade. Deux films multi-récompensés.

Dogman sort le 14 novembre en DVD, Blu-Ray et VOD. Un film fort qui sait nous montré le point de vue d’une Italie réelle, loin des ballets clinquants orchestrés à Rome ou à Milan. Un film qui marque le retour au premier plan de Matteo Garrone, qui raconte la genèse ce projet longuement muri dans un entretien bonus. Lesquels sont complétés par un making-of nous permettant de jauger de la dose de fraicheur qu’a apporté Marcello Fonte sur un tel film.

 

SYNOPSIS ET INFOS

Dans une banlieue déshéritée, Marcello, toiletteur pour chiens discret et apprécié de tous, voit revenir de prison son ami Simoncino, un ancien boxeur accro à la cocaïne qui, très vite, rackette et brutalise le quartier. D’abord confiant, Marcello se laisse entraîner malgré lui dans une spirale criminelle. Il fait alors l’apprentissage de la trahison et de l’abandon, avant d’imaginer une vengeance féroce…

Sortie DVD : le 14 novembre 2018
Durée : 1h39
Réalisateur : Matteo Garrone
Avec : Marcello Fonte, Edoardo Pesce, Alida Baldari Calabria, Nunzia Schiano
Genre : Drame
Distributeur : Le Pacte
Prix : à partir de 19,99 € (DVD)
Acheter : sur fnac.com

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Réalisation
Mise en scène
Jeu des acteurs
Jean-Marie Siousarram
Manipulateur de mots pour la presse web depuis quelques années. Cinéphage compulsif, féru de culture en tout genre, de voyages, de musique électronique, de foot. Rejeton de Chaplin, Hitchcock et Fincher.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here