Capture-d’écran-2014-12-05-à-07.55.50

Ugly

Ugly, un film de Anurag Kashyap

Affublé de quatre lettres rouge sang, Ugly annonce la couleur. Ce thriller saisissant est une vraie révélation pour qui, comme nous, ne connaît pas, ou trop peu, le cinéma indien. Réalisé par Anurag Kashyap (Gangs of Wasseypur, No smoking, Bombay Talkies), le film montre l’implosion d’une famille entière suite à l’enlèvement d’une petite fille de dix ans issue d’un premier lit. Une immersion dans un monde glaçant, où le réalisateur nous fait voir ce qu’il y a under the carpet, comme il le dit si bien lui-même. Autant dire que c’est pas beau à voir.

Sortie : le 3 février 2015
Durée : 2h06
Avec : Ronit Roy, Tejaswini Kolhapure, Rahul Bhat
Prix : 19,99 € (DVD)

Synopsis :

Rahul et Shalini, les parents de Kali, 10 ans, sont divorcés. La fillette vit désormais avec sa mère et son beau-père, Shoumik, responsable d’une brigade de la police de Bombai. Un samedi, alors que Kali passe la journée avec son père Rahul, elle disparaît…

Ugly extrait

Notre avis sur le film : 

Ugly est d’abord l’histoire d’un trio qui se déteste : le mari, commissaire qui va diriger l’enquête sur ce terrible enlèvement, son épouse, mère de la petite Kali, ainsi que le père de cette dernière qui en avait la garde le jour de la disparition. L’enquête va d’emblée prendre une tournure ultra violente, avec l’interrogatoire du père et de l’un de ses amis. Le commissaire va en effet commencer par se défouler littéralement sur eux, ce qui attisera une certaine pitié pour le spectateur. Ce flic, droit dans ses bottes, est très ancré dans la société patriarcale indienne. Il est l’homme et il fait en sorte que sa femme reste à la place qu’il lui a choisie.

Un personnage complexe, qui sous ses airs exemplaires se révèle être un véritable dictateur, d’une grande violence (surtout sur un plan psychologique). Mais c’est aussi lui qui mettra tout en oeuvre pour retrouver Kali. Car ses parents, comme ses oncle et tante vont tour à tour endosser le rôle de suspect dans une affaire qui atteint des sommets d’immondice…[pull_quote_right]Un film coup de poing, sale et choquant.[/pull_quote_right]

Laissé dans le flou de cette enquête qui piétine autour de cette lugubre famille, le spectateur s’identifie peu à peu à ce commissaire aux traits obscurs, mais dont la hargne ne quitte jamais. Les péripéties sont nombreuses et nous plongent avec brio dans les méandres d’une société affreusement vicieuse, où la tension souffle d’un vent froid sur une moiteur apparente. De quoi donner des sueurs froides. Car le scénario opère avec une maîtrise sans égale un crescendo dans l’horreur.

Servie par un jeu d’acteurs convaincant, la réalisation met en scène une ville gargantuesque où les habitations s’enchevêtrent presque. Une densité qui pèse beaucoup dans l’atmosphère aux accents claustrophobes de Ugly.

Un film coup de poing, sale et choquant. Peut-être pas représentatif du cinéma indépendant indien, mais sans doute l’un de ses meilleurs ambassadeurs. A ne surtout pas manquer.

Les Bonus DVD : 

Entretien avec le réalisateur, Anurag Kashyap.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici