Ben, éco-responsable au Lucernaire ou les délices de l’absurde

Ben Lucernaire afficheBen, éco-responsable au Lucernaire ou les délices de l’absurde

Depuis son passage à l’école d’On n’demande qu’à en rire (ONDAR), Ben fait partie de la cour des grands des humoristes de sa génération. Ses camarades sont Arnaud Tsamère, Olivier de Besnoit, Alex Lutz, Jérémy Ferrari, Gaspard Proust… Et même s’il n’est pas le plus en vue, si on lui pique parfois son goûter, il mérite amplement sa place. Ben détonne par un accent absurde unique et hilarant poussé à l’extrême. Une nouvelle fois, dans « Ben, éco-responsable » au Lucernaire, il nous prouve par 1+2 = 6 qu’il est un humoriste à ne pas lâcher !

A trente-sept ans, il n’est plus débutant depuis belle lurette et pourtant, la fraicheur de son jeu et sa (fausse ?) candeur prolongent cette sensation. Et c’est agréable, très agréable. Sur scène, il a toujours l’air un peu perdu. Une marque de fabrique dont il use habilement, dissimulant son professionnalisme derrière un apparent dilettantisme. Pas de melon, pas de show ultra-rodé, c’est comme un bol d’air frais dans une salle close remplie d’humoristes aux profils similaires. Ben ne ressemble qu’à Ben.

On pourrait l’écouter divaguer pendant des heures, il ne manque que la tasse de thé. De digressions en digressions, il nous amène n’importe où, peu importe, on suit. Se saisissant de sujets importants tels que l’arnaque au tilapias, l’avantage de porter un tee-shirt si l’on veut vraiment bien réussir sa vie ou les idées très arrêtées de ses parents… il ne touche par contre jamais aux communautés, aux religions, au racisme, bref, aux sujets chauds faciles à détourner en humour. Mais ce spectacle est particulier, il a un goût d’engagement. Dans « éco-responsable », Ben a décidé de se servir de l’humour comme d’une arme. Parce que l’’humour divertit mais il avertit aussi. On sent l’accusation pointé sous le rire lorsqu’il évoque Facebook et surtout l’environnement. Un virage dans son parcours ? Une envie d’un peu plus de sens ? Un spectacle à voir.

 

Dates :  du 7 septembre au 31 décembre 2017
Lieu : Le Lucernaire (Paris)
Metteur en scène : Ben et Thibault Segouin
Avec : Ben

Note
Originalité
Mise en scène
Texte
Jeu de l'humoriste
Olivia Bugault
Fraîchement débarquée sur Publik'art en cette année 2016, Olivia goûte bien trop la littérature, le cinéma et le théâtre ... bref la culture ! pour ne pas s'en mêler par la plume. Ainsi elle vous livre ses analyses sans oublier au passage de saluer bien bas chaque artiste que la critique soit bonne ou mauvaise.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here