Brothers, un film de Vidhu Vinod Chopra

BrothersBrothers, un film de Vidhu Vinod Chopra

Avec Brothers, Vidhu Vinod Chopra signe le remake de son propre film indien Parinda, réalisé en 1989. Un film noir où l’amour fraternel se trouve directement menacé par un gangster violent et jaloux, prêt à tout pour le détruire. Un beau film que des réalisateurs comme James Cameron ou Alfonso Cuaron n’ont pas manqué de qualifier de Chef-d’oeuvre.
Buddy n’est pas comme tout le monde. Petit déjà, il était moqué par ses camarades pour son côté simplet. Son petit frère Jacob veillait sur lui, bien que Buddy ne réalisait pas toujours que les rôles étaient inversés. Ce grand frère plein de bonne volonté, désireux d’incarner le protecteur de la famille après le décès brutal de leur père, s’est laissé approcher par un dangereux gangster pour subvenir aux besoins de la famille…

Quelques années plus tard, Jacob est devenu violoniste à New York et envisage de se marier. Avant cela, il compte retourner voir son frère pour lui demander d’être son témoin. Une fois sur place, Jacob va découvrir que les rêves de Buddy sont restés les mêmes durant toutes ces années, comme cristallisés. Le plus grand d’entre eux étant de réaliser celui de son petit frère : lui offrir un ranch au bord de l’eau. Mais ce cadeau cache une réalité meurtrière dans laquelle Jacob va brusquement tomber. Ce dernier va alors tout faire pour sortir son grand frère d’une spirale infernale, sous l’emprise d’un gangster placide mais très violent.

Un film puissant, noir et beau.

D’une grande tension, Brothers jouit d’un scénario très habile, jouant sur l’ambiguïté de ses personnages, plus particulièrement de Buddy, déficient mental à l’esprit insondable. Sans cesse sur le fil, on s’interroge à chaque instant à son sujet. Incontestablement très dangereux et impassible, il peut à tout moment basculer dans une colère noire et tout détruire autour de lui. Facilement manipulable, il est transformé en une arme redoutable par son employeur qui souhaiterait la retourner contre Jacob. Si durant tout le film, le suspens ne nous lâche pas, on ne pourra s’empêcher de relever son côté manichéen un peu agaçant. Mais c’est certainement la seule ombre au tableau.

Les deux frères nous offrent des sensations profondes dans des non dits bavards à travers des personnalités complexes et nuancées qui s’allient dans un amour fraternel fusionnel. Dans son esprit crédule d’un enfant de six ans, l’un abrite de violentes tempêtes tandis que l’autre, petit frère, est aussi fragile que réfléchi. Une complémentarité quasi-parfaite que seuls les liens du sang peuvent offrir. Avec abnégation, dans un combat qui semble perdu d’avance, le petit frère va puiser dans les faiblesses de Buddy pour en faire sa force et se battre avec ses tripes.

Ne lésinant pas sur les symboles, Brothers offre ainsi le très beau scénario d’un polar noir qui se charge d’émotions dans la complicité de deux frères que tout oppose. Magnifié par une réalisation aussi inspirée que poétique, le film offre une photographie élégante de western moderne balayé par la poussière.

Les acteurs sont quant à eux hors normes. Anton Yelchin et Chris Marquette sont les deux frères. Ils ne les incarnent pas seulement. Une performance en duo qui laisse bouche bée et ne fait surtout pas regretter l’absence de Ben Foster, Val Kilmer, Nicolas Cage ou encore Mickey Rourke approchés pour le film. Les deux acteurs portent le film et lui donnent sa véritable dimension de chef d’oeuvre.

Comme une leçon de cinéma, Brothers feint le funambule à l’équilibre précaire avec beaucoup d’élégance. Un film puissant, noir et beau.

SYNOPSIS, INFOS ET BANDE ANNONCE

Jacob et Buddy sont deux frères que tout sépare. Promis à un brillant avenir de violoniste à New York et sur le point de se marier, Jacob rend visite à son frère dans sa ville natale au Texas. Il y découvre que Buddy est manipulé par un baron du crime local, qui a fait de lui un tueur à gages impliqué dans une guerre avec un cartel mexicain. Jacob décide alors de sortir son frère de ce milieu…

Sortie : le 13 janvier 2016
Durée : 01h41
Réalisateur : Vidhu Vinod Chopra
Avec : Anton Yelchin, Vincent D’Onofrio, Thomas Jane, Chris Marquette

NOS FILMS COUPS DE COEUR

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here