Le film documentaire Douce France a été largement financé par une collecte de fonds en ligne sur KissKissBankBank visant à assurer sa diffusion dans les salles de cinéma et sa postproduction. Le distributeur Jour2Fête s’est associé à la salle de cinéma virtuelle 25e Heure pour proposer des événements en VOD et e-cinéma, afin de maintenir le lien avec les exploitants et le public pendant cette longue période de confinement. L’occasion de découvrir cette histoire de lycéens avec leur classe dans une enquête sur le projet EuropaCity, soit l’un des plus grands projets de parc de loisirs d’Europe qui devait bétonner, à côté de chez eux, les dernières terres agricoles de la Plaine de France. Enquêtes et échanges font passer Amina, Sami et Jennyfer de l’indifférence à la prise de conscience de leur capacité à décider pour eux-mêmes de l’avenir de leur territoire. Le documentaire bouscule les idées reçues et représente une véritable bouffée d’air frais à découvrir absolument.

Un documentaire éclairant

Les 3 jeunes habitants de Seine-Saint-Denis héros du documentaire vivent dans un territoire que tous les médias hexagonaux aiment brocarder en apposant des adjectifs qualificatifs dévalorisants à tous ses habitants. Sont-ce vraiment tous des racailles sans avenir? Entre Gonesse et Villepinte, ils évoluent dans des barres de bétons sorties de terre après la seconde guerre mondiale. A proximité des champs environnants, ils sont d’abord indifférents à l’avenir des terres agricoles et la promesse d’une nouvelle zone de divertissements, avec notamment une piste de ski, a tout pour les séduire. C’est en allant à la rencontre des élus, des commerçants, des agriculteurs et des habitants que leur prise de conscience va aboutir à une volonté de prendre leur destin en main. Le documentaire embarque les spectateurs dans une enquête étonnante et inspirante. Pendant un an, les jeunes sont partis à la rencontre de tous ceux qui ont un intérêt à ce que le projet se fasse ou ne se fasse pas pour se faire une opinion par eux-mêmes. Le résultat est une histoire de réveil politique collectif questionnant sur nos modes de consommation et de production, notre rapport au travail, à l’agriculture, à l’engagement pour nous amener à réfléchir aux choix de société qui sont à l’œuvre dans notre Douce France. A 17 ans, ils prennent la parole sur les questions les plus importantes de notre époque. La caméra du réalisateur Geoffrey Couanon se fait toute petite pour laisser la parole aux jeunes et à leurs interlocuteurs. Et c’est un plaisir de voir réfléchir ces jeunes que beaucoup imaginent uniquement intéressés par des sujets superficiels. Ils discutent à bâtons rompus, ils découvrent la complexité de la situation et surtout ils rencontrent d’autres individus, actifs ou non, avec chacun un point de vue à comprendre. Images d’archives et vues panoramiques permettent de situer l’histoire dans un contexte historique plus large pour une réflexion pointue sur les enjeux de notre époque.

En ces temps difficiles pour la culture en général et le cinéma en particulier, la sortie du film est un peu technique. Dans un premier temps, une avant-première est prévue le 2 mai au soir pour les habitants du 93 grâce à 7 cinémas qui jouent le jeu, puis d’autres dates sont prévues avec de nouvelles régions.

Pour ceux qui ont suivis l’actualité, le projet EuropaCity a été abandonné en novembre 2019, signe que ce type d’initiative peut vraiment avoir un impact sur l’aménagement du territoire. Douce France est un documentaire à découvrir pour élargir ses horizons et mieux comprendre l’avenir de notre beau pays.

Synopsis: Amina, Sami et Jennyfer sont lycéens en banlieue parisienne, dans le 93.
Avec leur classe, ils se lancent dans une enquête inattendue sur un gigantesque projet de parc de loisirs qui implique de bétonner les terres agricoles proches de chez eux. Mais a-t-on le pouvoir d’agir sur son territoire quand on a 17 ans ? Drôles et intrépides, ces néo-citoyens nous emmènent à la rencontre d’habitants de leur quartier, de promoteurs immobiliers, d’agriculteurs et même d’élus de l’Assemblée Nationale. Une quête réjouissante qui bouscule les idées reçues et ravive notre lien à la terre !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici