Les 5 terroirs d’Ardèche font déguster leurs plus beaux breuvages

Un groupe de journalistes et de blogueurs testeurs a été convié chez Arnaud Nicolas au cœur de son restaurant du 7e arrondissement spécialisé dans des pâtés en croute tous plus savoureux les uns que les autres pour découvrir les spécificités si typiques des vins ardéchois à travers un parcours aussi instructif que ludique. Les 5 territoires de cette belle région viticole ont servi de parcours à une dégustation aussi enrichissante que savoureuse. Car la région, même petite, compte quelques beaux cépages qui ne demandent qu’à être découverts!

Un parcours viticole tout en rondeur

Les différents territoires de l’Ardèche se découpent en fonction des spécificités des cépages et des sols, car l’Ardèche a beau ne pas être une région très grande, chaque territoire compte des particularités bien marquées et des différences à relater dans cet article!

1) Terroir de Grés du Trias: du Viognier & du Chatus

Ici, les coteaux sont aménagés en terrasses bordées de murs de pierre, les sols sont légers, idéal pour des vins fruités avec notamment le chatus, cépage local cité dès 1599. En terme de dégustation, le Grés du Trias 2017 se distingue avec son cépage Viognier qui explose en bouche avec ses arômes. Autre vin remarquable, le chatus Châtaignier 2017 qui ne ressemble à aucun autre grâce à son cépage typique de la région

2) Terroir de Basalte : du Syrah avant tout

Issus de lave refroidie née d’anciennes éruptions volcaniques sur le Massif du Coiron, les sols sont riches en minéraux, ils permettent donc de produire des vins élégants, puissants et floraux comme la Syrah. Un vin gouté et pas des moindres, le Terra, Helvorum-Syrah 2017, véritable cuvée haut de gamme avec un maximum de 5 grappes par pied. Les vignes sont soigneusement suivies tout au long de l’année pour un résultat inoubliable. C’est du très haut niveau.

3) Terroir de Gravettes : du Chardonnay à profusion

Les gravettes sont des sols à la richesse minérale complexe, composés de cailloutis calcaires extrêmement fins, reposant sur un lit argile-sableux qui permet de garder l’humidité en profondeur. Ces terroirs permettent de produire des vins élégants, puissants et floraux. Ils conviennent parfaitement à l’épanouissement des Chardonnay et Viognier. L’Orélie rosé 2018, se compose d’un fameux assemblage de Cabernet Sauvignon, Grenache, Gamay et Syrah. De quoi se laisser aller à une belle dégustation. L’Eglantier Viognier 2017 est la crème du cépage Viognier, il est doux en bouche, ne pas hésiter à le déguster!

4) Terroir de calcaire du Vivarais : du Syrah & du Grenache

Terres blanches et terres rouges, l’AOP Côtes du Vivarais s’étend sur des sols calcaires, peu profonds avec de faibles rendements pour élaborer des vins de garde de grande qualité à base de Syrah et de Grenache noir. Le Grand Aven 2016 est un beau représentant de cette région, élevé pendant 1 an à 50 mètres sous terre, au coeur du Grand Site de France de l’Aven d’Orgnac.

5) Terroir de Galets roulés de la Vallée du Rhône: du Grenache & du Syrah

Situé le monde de la Vallée du Rhône, le vignoble s’étire sur des coteaux de galets roulés, bien exposés au soleil et qui permettent d’élaborer les AOP Côtés du Rhône et AOP Côtes du Rhône Villages, des vins structurés et complexes, à base de Grenache et de Syrah taillés pour la garde. Le Montjau AOP Côtes du Rhône 2017 est un digne représentant de cette région.


Note
Qualité des vins
Plaisir de la dégustation
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here