Les grands voisins, un documentaire comme un manifeste pour le vivre ensemble, le 1er avril au cinéma

Les grands voisins, La cité rêvée, documentaire de Bastien Simon

Un contrat d’occupation de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul au coeur de Paris a permis d’installer un village solidaire de près de 2000 personne nommé Les Grands Voisins. Le documentaire éclaire sur le fonctionnement de cette communauté autonome à la lisière du fonctionnement social habituel. Les individus se rencontrent et se mélangent pour un résultat enthousiasmant qui donne confiance dans le potentiel humain.

Un documentaire qui donne le sourire

Qu’est ce qui rapproche l’artiste sans papier Maël, le luthier musicien Adrien et les autres résidents de la Cité rêvée? Il viennent tous d’horizons divers et vivent dans un endroit caché mais ouvert à toutes les bonnes volontés. Ce complexe des Grands Voisins a tout de l’utopie moderne, à contre courant des us et coutumes d’une époque capitaliste où le chacun pour soi prime au détriment du lien social. Des tentes de campement pour les plus démunis, des jardins collectifs, des cantines, des ateliers, des logements, c’est un bric à brac organisé porté par des associations qui orientent le fonctionnement du lieu. Le documentaire ne passe rien sous silence, ni les addictions destructrices de certains ni les questions de sécurité qui mettent en danger la communauté et font craindre l’exclusion, comme dans le monde normal où l’exclusion est trop souvent la solution choisie par les pouvoirs publics. Mais la bonne volonté prime et des assemblées tente de régir ce petit monde pour faciliter son fonctionnement. Ce sont des portraits intimes qui dessinent des destinées et des trajectoires avec des focus particuliers sur les membres fondateurs du lieu. Les Grands Voisins devient un microcosme qui permet surtout à ceux qui n’ont rien de renouer avec le lien social, dans une ambiance bienveillante et porteuse. Le film démontre qu’il est possible d’inventer d’autres manières de vivre ensemble, sans nivellement par le bas mais dans le but de cohabiter dans la plus grande harmonie possible. L’aventure d’est terminée fin 2017, dans une dissension visible entre ceux qui acceptent de partir et ceux qui veulent rester. Quel avenir pour tous les habitants des Grands Voisins? Des propositions d’hébergement ont été proposées à tous et out le monde a été relogé, belle victoire. Un écoquartier va émerger à l’emplacement de l’hôpital, affaire à suivre…

Les contempteurs de cette aventure souligneront la question de la résonnance d’un lieu qui ne permet pas d’exister de manière pérenne, les bâtiments sont anciens et promis à la rénovation, voire à la destruction. Comment faire en sorte qu’il n’y ait plus de laissés pour compte à la marge du fonctionnement général de la société? Un documentaire à découvrir dans les salles les 1er avril pour un grand shoot de réalité.

Note
Originalité
Qualité du documentaire
Plaisir de la projection
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here