sauve-toi-la-vie-t-appelle

Boris Cyrulnik se confie. Il parle comme il n’a jamais parlé. Il vide son sac très lourd à porter, lourd de tonnes de mémoires douloureuses. Trop douloureuses pour être dévoilées. Et aujourd’hui, il pose son sac et le vide enfin. On l’imagine beaucoup plus léger maintenant. Et sans doute plus heureux. On ne peut pas vivre pleinement heureux avec un sac sur ses épaules aussi lourd.

Boris nous reconstitue son passé, son histoire qui appartient à l’Histoire de France. Il dit qu’elle est sans doute déformée par ses yeux d’enfants, et aussi ses yeux d’adolescent. Mais peu importe. L’essentiel est la transmission de ses perceptions toutes intimes. Et toutes bouleversantes. Et surtout il peut enfin parler, dire et arrêter de se taire pour paraître « normal ».

Boris est à l’origine du mot « résilience ». Son propre vécu incarne parfaitement ce terme de résilience. Boris a été raflé alors qu’il n’avait que six ans… Il a vécu la guerre et surtout l’après-guerre qui fut, pour lui, pire que la guerre.
A 14 ans, Boris a décidé qu’il deviendrait médecin, et aussi rugbyman ! Il est devenu un neuropsychiatre très connu, également Professeur à l’Université de Toulon, et bien sûr grand écrivain !
Ce dernier livre prouve au Monde entier que même réduit à néant, en train de couler, plus proche de la mort que de la vie, l’homme peut remonter, éviter de se noyer et ensuite sauver les autres.
Un très beau livre, complètement bouleversant où Boris essaie de comprendre son propre passé pour lui permettre de mieux vivre son présent.

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici