Trahie, tome 1 : une BD de Sylvain Runberg et Joan Urgell (Dargaud)

Capture-d’écran-2014-12-05-à-07.55.50Trahie tome 1

Trahie, tome 1/2 : d’après l’oeuvre de Karin Alvtegen

Adaptation du best-seller suédois de Karin Alvtegen, Trahie est un diptyque scénarisé par Sylvain Runberg (Cases blanches, Orbital, L’Ombre des Shinobis,Konungar) et illustré par Joan Urgell (La Xi Plaie, Dead Life). Un duo qui fonctionne bien, s’appropriant l’univers de ce thriller psychologique, notamment grâce à un découpage original et efficace.

Date de parution : le 30 janvier 2015
Auteurs : Sylvain Runberg (scénario) et Joan Urgell (dessin) adapté du roman de Karin Alvtegen
Editions : Dargaud
Prix : 14,99 € (64 pages)


Résumé de l’éditeur :

Sylvain Runberg et Joan Urgell adaptent avec brio le best-seller Trahie de Karin Alvtegen, la reine du polar suédois. Ce premier tome du diptyque distille les éléments d’un impitoyable thriller psychologique : femme trompée, Eva se sent capable de tout pour se venger de son mari. Mais elle croise sur son chemin Jonas, un psychotique à l’enfance traumatisante, un prédateur bien plus dangereux qu’elle… Impossible de lâcher cet album tant la tension monte au fil des pages !

[rev_slider trahiet1]

Le point sur l’album :

Croisant trois récits et deux époques qui se télescopent en fin d’album, Sylvain Runberg propose une narration au service du suspense. La tension monte doucement mais surement tout au long de ce premier tome joliment ficelé, offrant des perspectives redoutables en fin d’épisode. Un crescendo tout en rythme, qui rend la lecture haletante et interrogative quant à l’intrigue naissante. Un récit monté en épingle, qui devrait offrir un épilogue à glacer le sang dans le prochain album.

Si l’on a parfois du mal à différencier ses personnages, le dessin réaliste de Joan Urgell dégage une certaine froideur qui colle bien au récit. Les jeux de couleurs y jouent pour beaucoup. Le trait fin de l’artiste met en scène des personnages aux visages souvent excentriques, déformés par une expressivité exacerbée. Surtout lorsqu’il s’agit d’exprimer la haine presque viscérale de la déception amoureuse. C’est bien joué.

Trahie profite d’une belle amorce, laissant présager le pire pour nos protagonistes. Une tension à son comble, qui sera – on l’espère – vite soulagée par la parution du second tome.

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here