Une saison de Noel foisonnante au Lucernaire!

Lucernaire
Lucernaire, © Fabienne Rappeneau

Une saison de Noel foisonnante au Lucernaire!

Les habitués du Lucernaire le savent bien, la salle parisienne aime varier les tons, les époques et les plaisirs. A la faveur du temps de Noel, des spectacles de la saison précédente sont rejoués pour des rattrapages à découvrir si vous n’avez pas encore eu l’occasion de les voir. Car il y a de quoi passer des bons moments, désopilants, puissants ou nostalgiques. Même le 24 et le 31 décembre, suivez le guide!

Des Fourberies de Scapin explosives!

Découverte au Lucernaire, cette adaptation a été vu et fait l’objet d’un article enthousiaste, jugez plutôt: La compagnie L’éternel Eté prend d’assaut le grand classique Les Fourberies de Scapin au Lucernaire pour faire revivre l’esprit impertinent cher à Molière. Les 5 comédiens rivalisent d’énergie et d’irrévérence pour scotcher sur leurs sièges la large cohorte des spectateurs. Dynamisme et vitalité sont les maitres mots d’un spectacle réjouissant durant lequel comédie, pantomime, chant et danse s’alternent avec une liberté réjouissante. Jusqu’au 6 janvier, du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 17h, le 24 décembre à 17h et le 31 décembre à 20h.

Une enquête piquante et enlevée au Lucernaire avec Le cercle de Whitechapel

Un article convaincu sur une pièce enlevée. 1888, Londres, en plein coeur de l’Angleterre victorienne, l’assassin court les rues. Le célébrissime Jack l’éventreur sévit dans le quartier de Whitechapel et rien ne semble pouvoir l’arrêter. Sir Herbert Grevilledécide de réunir les esprits les plus affutés de son temps pour mettre fin à ses sinistres agissements. L’auteur de la pièce Julien Lefevbre se la joue Ligue des Gentlemen extraordinaires en réunissant certains des cerveaux les plus réputés de l’histoire. Arthur Conan Doyle, Bram Stocker, Georges Bernard Shaw et Mary Lawson turbinent dans une enquête haute en couleur où les rivalités le disputent à l’intelligence dans une mise en scène dynamique et truculente. La pièce a beau duré 1h45, elle passe dans un souffle tant l’ambiance de thriller victorien réussir parfaitement à tenir le public en haleine. Du 4 décembre au 10 février. Du mardi au samedi à 17h. Le 24 décembre à 18h, le 31 décembre à 21h.

Une écrivaine de légende revit sur la scène du Lucernaire avec Françoise par Sagan

Un article enthousiaste sur la revisite d’une grande dame de la littérature française. Caroline Loeb devient littéralement Françoise Sagan sur la scène du Lucernaire. Avec sa perruque à la forme si caractéristique, elle ajoute une voix trainante et saccadée pour parfaire sa composition. Pendant 1h10, elle monologue en reprenant des textes d’interviews qui l’ont fait se dévoiler, avec son inimitable humour, sa candeur charmante mais aussi sa triste lucidité. Le spectacle se situe entre la la sincérité recluse et la confession sans fard, et il passe comme un souffle d’air chaud dans la salle tant le public est conquis. Jusqu’au 12 janvier. Du mardi au samedi à 19h. Le 24 décembre à 15h. Le 31 décembre à 19h.

Un spectacle musical virevoltant avec ABC D’AIRS au Lucernaire

Un article plein d’entrain après la vision de ce beau moment musical. Dès les premières secondes, le doute n’est plus permis. Le spectacle ABC D’AIRS se place sous les auspices de la bonne humeur et de la légèreté avec 4 chanteuses et musiciennes qui se livrent à des numéros éblouissants de démonstrations musicales expertes, avec toujours le sourire et une connivence communicative. Si les morceaux choisis ne sont pas forcément tous de la première fraicheur, l’important est ailleurs. Car le public se fond de plus en plus dans l’allégresse ambiante pour des applaudissements de plus en plus nourris. Surtout que les numéros de chant, contrebasse, piano, clarinette et haut bois soulèvent un enthousiasme immodéré du fait de la parfaite maitrise des instruments. Un vrai bol de bonne humeur que cet ABC D’AIRS! Du 12 au 27 janvier. Du mardi au samedi à 19h, Dimanche à 16h. Le 24 décembre à 16h, le 31 décembre à 19h.

Réda Seddiki, un one-man show sans frontières entre la France et l’Algérie

Un article qui fait honneur au comique. Le Lucernaire continue d’attirer des foules nombreuses même au coeur de la période estivale comme peuvent en témoigner les sièges largement garnis à l’occasion du spectacle de Réda Seddiki. Le jeune homme, grand et pince sans rire, emporte avec lui un public qui ne peut résister à cet humour du soleil (certains comprendront la portée symbolique de cette remarque). A travers deux parties évoquant autant la France que l’AlgérieRéda Seddiki pointe du doigt les petits travers et les grosses manies de deux pays que tout rapproche, malgré la Méditerranée qui les séparent! Jusqu’au 30 décembre, le dimanche à 19h.

Et aussi…

Deux autres pièces non vues mais à prévoir. Le one-roman show de Roukiata Ouedraogo et Et si on ne se mentait plus, ainsi que les spectacles jeunesse Les douze travaux d’Hercule et Marlaguette.

Dates :  de décembre à janvier
Lieu : Le Lucernaire (Paris)
Metteur en scène : Variés
Avec : Variés

Note
Originalité
Mise en scène
Jeu des comédiens
Texte
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here