14-18, tome 3 : une BD de Corbeyran et Etienne Le Roux (Delcourt)

Capture d’écran 2014-12-05 à 07.55.5014-18, tome 3

14-18, t.3 : Le Champ d’honneur (janvier 1915)

Dans 14-18, on suit une bande de huit hommes issus d’un même village de l’hexagone et mobilisés pendant la Grande Guerre. Des compagnons de vie qui se connaissent depuis toujours et se retrouvent à devoir faire face aux horreurs de la guerre. La série qui comptera 10 albums vient de paraître son troisième tome : Le Champ d’honneur (janvier 1915). Lire notre chronique du tome 2

Date de parution : le 13 mai 2015
Auteurs : Corbeyran (scénario), Etienne Le Roux  (dessin) et Jérôme Brizard (couleurs)
Editions : Delcourt
Prix : 14,50 € (48 pages)
De la même série : Lire notre chronique du tome 2

Résumé de l’éditeur :

Janvier 1915. Tandis que les hommes creusent les tranchées, le commandement élabore un plan dans lequel une section doit servir d’appât aux Allemands, une mission-suicide qui incombe au caporal Armand de Bernanceaux et à ses hommes. Avant le départ, deux événements portant sur l’honneur de Maurice et celui de Denis vont mettre en péril la cohésion du groupe d’amis.

[rev_slider 14-18tome3]

Le point sur l’album :

Dans ce troisième album de 14-18, le récit du scénariste Corbeyran (Metronom’, Les Thanatonautes, Shadow Banking, Uchronie[s]) se durcit. La bande d’amis désormais dirigée par l’un des leurs, va être envoyée dans une mission à haut risque les obligeant à se mettre à découvert. La tension monte d’un cran et la guerre n’épargnera personne. On sent la peur traverser l’échine de ces hommes qui ne maitrisent pas leur destin. Sur la vie de camp, les secrets et les langues continuent de se délier et font eux aussi leurs victimes. Une mise en scène dosée avec équilibre alterne ainsi les niveaux d’intrigues, captant toute l’attention du lecteur. C’est bien joué.

Tout comme le dessin d’Etienne Le Roux (Le temple du passé, Le dernier voyage d’Alexandre de Humbolt)très agréable à admirer grâce à son sens du détail. On regrette néanmoins une coloration trop fade, qui manque de peps.

14-18 ne manque pas de séduire grace à un récit passionnant, servi par un dessin de qualité. Une série à suivre avec attention !

Note
Originalité
Scénario
Dessin
Plaisir de lecture
Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here