Le groupe originaire de Corse Casablanca Drivers invite à une petite bamboche dans leur chambre avec le clip en animation de 205 502 et l’album Super Adventure Club comme une bouffée d’air frais en ces temps franchement anxiogènes. Album composé à New York fin 2018 mais enregistré dans le Berry début 2019, Super Adventure Club se situe à mi-chemin entre les Scissor sisters et MGMT, avec des sons électroniques en pagaille et une voix aigue qui fait merveille. L’écoute est réjouissante, c’est parfait pour garder la tête hors de l’eau et se requinquer les synapses.

Un album festif et déjanté

Pour la petite histoire, le titre de la première chanson At Carmelo’s s’inspire du nom d’un bar situé à Brooklyn, fréquenté par Nico (Nicoals Paoletti au chant et à la guitare), Alex (Alexandre Diani, au chant et à la guitare) et Sébastien Santucci aux claviers. Après avoir vu déferler sur les réseaux sociaux quelques premiers singles euphorisants empreints de soleils et d’ambiances estivales décomplexées, le premier album confirme tout le bien qu’on pouvait penser d’eux. Les morceaux s’enchainent et multiplient les ambiances pop électro, comme le très caliente Obabaya, le plus lancinant Get Better ou l’épileptique At Carmelo’s. Feel louche même du coté de The Rapture pour une ambiance plus apaisée. Les 4 membres du groupe osent une indie électro pop made in Corse qui fait plaisir. Le nom du groupe est un hommage désopilant au premier long-métrage de Maurice Barthélémy qu’ils considèrent comme Un OVNI comique jamais égalé. Originaires de Corse, certains des membres ont débuté par des chants traditionnels corses avant de se tourner vers le rock. Leurs inspirations se nomment rien de moins que Talking Heads, The Beach Boys ou The Velvet Underground. Leurs début à Paris débutent en 2012 avec des programmations dans d’illustres salles parisiennes comme La Boule Noire, La Flèche d’Or, Le Bus Palladium, Le Badaboum, L’International ou Le Divan du Monde. C’est en 2014 que sort leur premier EP intitulé 2002PIZZA avec 7 morceaux déjà remplis d’énergie et de soleil. Les Casablanca Drivers sont allés défendre leurs morceaux sur les scènes du Printemps de Bourges, de Garorock et des Voix de Gaou. Ils en ont profité pour être élus lauréats du Tremplin Emergenza et jouer sur la scène du Bataclan en 2015. Un second EP Donde Estoy est sorti en 2016 accompagné de clips bien barrés.

Aujourd’hui sort Super Adventure Club, un album encore plus abouti avec des sonorités vocales pleines de good vibes et une inspiration eighties assumée. Les 10 titres peuvent tourner sur la platine sans discontinuer pour s’imprégner d’une ambiance entre fun et légèreté, de quoi penser aux vacances prochaines, par exemple sous le soleil de l’île de Beauté et s’élever au-dessus de la grisaille actuelle grâce aux Casablanca Drivers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici