FIPA 2016 : 2 excellents films : Au nom de l’ordre et de la morale et Félvilág

Au nom de l’ordre et de la morale, un film documentaire de Bruno Joucla

Au nom de l’ordre et de la morale, un film documentaire de Bruno Joucla

Voilà un documentaire qui va en surprendre plus d’un ! On n’imagine pas du tout le passé de la Suisse, de 1940 à 1980. Ce qui s’est passé en Suisse est absolument épouvantable. Nombre de filles-mères ont été emprisonnées dans des prisons, uniquement parce qu’elles étaient enceintes et non mariées. Ou des enfants ont été placés dans des centres de rééducation parce qu’on jugeait leurs parents inaptes à leur éducation. Maisons terribles où seul le châtiment était de rigueur. Sans jugement, sans procédures judiciaires, les enfants étaient enfermées pour de nombreuses années. Des familles entières furent détruites au nom de l’ordre public. Des enfants, par milliers, furent maltraités et marqués au fer rouge. Des jeunes filles ont été stérilisées de force, on leur a enlevé leur bébé, de force, ou elles ont dû avorter de force.

Les personnes interviewées, d’une soixantaine d’années, sont encore traumatisées par le passé qu’ils ont vécu au nom de la soi-disant morale suisse. Bruno Joucla réalise un film-choc où l’on découvre le passé de la Suisse, passé qu’ils préfèrent oublier. Toutes les images d’archives font peur et montrent l’horreur du conformisme et d’une certaine morale religieuse. La Suisse, souvent montrée en exemple, cache un passé aussi douloureux qu’extrême.

Felvilag, un film de Attila Szasz

Félvilág, un film de Attila Szasz

Félvilág est inspirée d’une histoire vraie, datant de 1914. Le film raconte l’histoire d’une jeune courtisane, Elsa, retrouvée morte, étranglée, dans le Danube. Le film retrace ses quatre derniers jours. Elsa a une gouvernante, qui est une ancienne amie, et un amant très riche qui l’entretient. Une jeune servante, ravissante, est embauchée, et découvre petit à petit les relations des adultes qui l’entourent. Pas toujours jolies, jolies… Passion, sexe, argent, tout est réuni pour faire de Félvilág un très bon film.

Le scénariste, Norbert Köbli, nous présente son film, qui est une véritable tragédie au sens classique. Unité de temps, de lieu, d’action. L’histoire se passe à Budapest, ville emplie de fantômes avec une histoire très lourde. L’histoire est vraie, le fameux architecte Max a réellement existé et ses pratiques sexuelles auraient été beaucoup plus violentes que dans le film. Elsa avait aussi de drôles de rapport avec les hommes et aurait été à l’origine de quelques suicides d’hommes qu’elle aurait éconduits.

Félvilág, un excellent film qui mêle fiction et réalité et qui nous fait découvrir la vie tumultueuse d’Elsa et de Budapest ! Avec de très bons acteurs !

 

[vc_text_separator title=”NOS DERNIERS FILMS COUPS DE COEUR” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

1 commentaire

  1. Etonnant ce film sur la Suisse dont on ne connait pas du tout l’Histoire. C’est fou ! Pourquoi en sont-ils arrivés là et comment en sont-ils sortis ? C’est fou !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here