21054873_20131105154123207

Sortie le : 4 décembre 2013

Durée : 1h47

Avec :  Miss Ming, Pipo Delbono, Jackie Berroyer…

Yolande Moreau réalise un film poignant, en mettant en scène une actrice pas comme les autres, une actrice que nous aimons beaucoup, Candy Ming, ou plus simplement Miss Ming. La réalisatrice y joue également un petit rôle, Tante Michèle.

Synopsis :

[pull_quote_center]

Henri, la cinquantaine, d’origine italienne, tient avec sa femme Rita un petit restaurant près de Charleroi, “La Cantina”. Une fois les clients partis, Henri retrouve ses copains, Bibi et René, des piliers de comptoirs ; ensemble ils tuent le temps devant quelques bières en partageant leur passion commune, les pigeons voyageurs. Rita meurt subitement, laissant Henri désemparé. Leur fille Laetitia propose alors à Henri de se faire aider au restaurant par un “papillon blanc”, comme on appelle les résidents d’un foyer d’handicapés mentaux proche de “La Cantina”. Rosette est de ceux-là. Elle est joyeuse, bienveillante et ne voit pas le mal. Son handicap est léger, elle est simplement un peu “décalée”. Elle rêve d’amour, de sexualité et de normalité. Avec l’arrivée de Rosette, une nouvelle vie s’organise.[/pull_quote_center]

21000767_20130423154216907

Miss Ming interprète à merveille Rosette, un papillon blanc. Rosette va aider Henri, Pipo Delbono, dans son restaurant, après la mort de sa femme, Rita, interprétée par Lio. Henri est comme tout le monde. Rosette n’est pas comme tout le monde. Mais on pourrait peut-être dire le contraire. Rosette console Henri, à sa façon et son épaule semble plus réconfortante qu’aucune autre. Une simplicité, et surtout une pureté émanent de Rosette. Yolande Moreau la filme à merveille, au milieu des pigeons qui s’envolent, scène magique, et aussi à l’hôtel où elle s’enroule, avec la grâce d’une danseuse étoile, avec les rideaux blancs. Elle se fait sur mesure sa robe de mariée… Elle rêve tout éveillée.

21000768_20130423154250111

Pas beaucoup de dialogues, beaucoup de regards qui en disent long…

Dans ce beau film, le rêve a sa part et on voudrait tous qu’il colle au plus près avec la réalité. Miss Ming aussi a droit à sa part de bonheur, tout son corps le réclame avec élégance. Bonheur simple, liberté, sexualité, normalité… Des thèmes chers à Yolande Moreau qui dévoile la vie ordinaire de gens ordinaires sous son vrai jour.

Publik’Art avait adoré Camille redouble, on a beaucoup aimé Henri qui délivre un message de tolérance et d’amour pour son prochain. Et surtout qui pose la question cruciale de la normalité. Infime barrière…

Très beau film, réalisé avec beaucoup de cœur et de façon très poétique, avec des acteurs remarquables.

Henri a été sélectionné au festival de Cannes 2013, dans la catégorie de la Quinzaine des Réalisateurs.

[youtube http://youtu.be/Icpq2SAGxqo]

Avatar
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Elle dévore les livres comme d'autres dévorent le chocolat. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici