Annulé en mars, le Festival La Finlande en 3 films proposera trois films inédits à l’affiche au Reflet Médicis, il s’agit d’un événement convivial qui permettra de célébrer le cinéma nordique, malgré les turpitudes de la situation actuelle. L’occasion surtout de se frotter à des réalisations inédites et originales.

3 films surprenants

Au programme au Reflet Médicis:

Le paradis de Maria, de Zaida Bergroth, le 2 octobre à 20h

Synopsis: Dans les années vingt, sur le chemin vers la Terre Promise, la prédicatrice charismatique Maria Akerblom s’arrête avec ses adeptes à Helsinki. Salome, une adolescente orpheline, la préférée de Maria Akerblom, se lie d’amitié avec Malin, une jeune prostituée qui rêve de liberté. A son contact, Salome, dont les certitudes sont brusquement ébranlées, est déchirée entre un désir neuf d’émancipation et l’amour dévorant et dangereux de Maria.

Master Cheng, de Mika Kaurismäki, le 3 octobre à 20h

Synopsis: Venu de Chine, Cheng débarque avec son fils en Laponie dans le restaurant d’un village de campagne, tenu par Sirkka. Il arrive sans autre projet que de trouver un certain M.Fongtron. Cette arrivée bouscule les habitudes de la petite communauté. Mika Kaurismäki réalise un film sur la rencontre heureuse des cultures et profite de l’occasion pour montrer la Finlande dans ses coutumes les plus populaires et la Laponie en été, quand le soleil ne se couche jamais.

Les chiens ne portent pas de pantalon, de J-P Valkeapää, le 4 octobre à 20h

Synopsis: Incapable de surmonter la mort de sa femme qui s’est noyée, Juha vit replié sur lui-même depuis 10 ans auprès de sa fille en pleine adolescence. Il rencontre par hasard Mona, une dominatrice SM. Cet homme à la vie rangée prend goût à ces pratiques dans une escalade de violence qui le conduisent dans des états de transe où il parvient à se rapprocher de son épouse. Cette sexualité masochiste et son rapport étrange avec Mona dont il est dépendant le ramèneront vers des émotions qui lui permettront de faire le deuil de sa femme.

D’autres films seront visibles à l’Institut finlandais, informations disponibles sur le lien www.institut-finlandais.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici