Le documentaire Green Boys raconte une belle histoire d’amitié au coeur du pays normand, disponible en VOD depuis le 6 mai

Après Les Terriens, Les Sucriers de Colleville et La Pluie et le Beau Temps, Ariane Doublet propose une histoire d’amitié entre un une garçon normand, Louka, 13 ans, et un jeune homme noir venu de Guinée, Alhassane, 17 ans. Au coeur des champs normands, les deux personnages discutent, échangent et s’amusent. Le récit à la première personne de l’odyssée d’Alhassane vers la France sert de fil rouge à cette histoire d’amitié toute en bienveillance et en tolérance.

Un documentaire vert et coloré

Au fur et à mesure des balades sur les sentiers normands, Louka et Alhassane devisent et découvrent leurs histoires mutuelles. En discutant de leurs gouts respectifs, les points communs et les différences apparaissent, ils parlent de rap et de foot, comparent leurs savoirs et mettent à profit leur énergie pour construire une case africaine comme on en construit en Guinée avec vue sur la Manche. Ils font aussi des câlins avec les vaches, pêchent les crabes à l’épuisette et apprennent leurs histoires respectives. La réalisatrice Ariane Doublet se place à l’opposée de la pensée dominante. Pas de violence ni de sexisme ici, le documentaire Green Boys se place dans une bulle enchantée où la connaissance se trouve en chacun de nous. La référence littéraire évidente à laquelle le spectateur se réfèrera sans doute est Le Petit Prince de Saint-Exupéry. Pas de mise en avant de soi ni de rapports de force, toute l’importance du film tient dans le contact humain et dans l’échange, pour grandir et mieux comprendre l’autre. Lorsque la cabane est terminée, Alhassane ne veut pas y dormir la nuit car il craint les esprits nocturnes, comme ceux représentés par les masques repris dans les peintures de Picasso. Louka cherche à le tranquilliser, selon lui ces esprits n’existent pas. La douceur est permanente dans ce documentaire où l’encore adolescent et le presque adulte cohabitent dans le cadre rural paisible de la nature environnante.

Le documentaire reprend avec magie des moments précieux, comme filmés dans un espace temps situé très loin du quotidien. Cette histoire d’amitié filmée par Ariane Doublet pourrait être un conte mais c’est une histoire réelle, non fantasmée mais véritable. L’espoir est partout présent et fait plaisir à voir.

Synopsis: Green Boys pourrait être un ” Petit Prince ” du millénaire de l’exil. Alhassane, 17 ans, a quitté la Guinée et arrive seul en France après un éprouvant périple. Accueilli dans un village en Normandie, il rencontre Louka, 13 ans. Entre les deux garçons une amitié naît et s’invente jour après jour. Ce qui les sépare les lie tout autant que ce qui les unit. Durant l’été, ils construisent une cabane sur la falaise qui surplombe la mer. Comme une zone de liberté, elle sera un lieu secret de l’enfance et le refuge des blessures.

NOS NOTES ...
Originalité
Réalisation
Portée du sujet
Plaisir du visionnage
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici