Les Tuche 2, film-surenchère d’Olivier Baroux

Les Tuche 2
Les Tuche 2 – Le rêve américain : Photo Claire Nadeau, Jean-Paul Rouve, Pierre Lottin, Sarah Stern, Theo Fernandez – © Eskwad / Pathé – Vero Boncompagni

Les Tuche 2, film-surenchère d’Olivier Baroux

Les Tuche 2 signe le retour en salle des plus célèbres gagnants de l’Euroloterie. Une famille un peu spéciale, aussi beauf que plouc mais terriblement à l’aise dans sa nouvelle vie de millionnaire. Jamais avare de gags, cette comédie populaire d’Olivier Baroux  (1,5 millions d’entrées pour le premier volet) propose cette fois un voyage outre-Atlantique dans Le rêve américain.

Le pitch est simple : coin-coin, le petit cadet [d’exception] de la famille est parti faire de brillantes études aux Etats-Unis. Dans la perspective de son anniversaire, toute la famille décide de débarquer pour lui faire la surprise. Direction Los Angeles ! Quelques heures d’avion et la famille réalise un premier rêve : voyager en camping car pour une mini-traversée du Far West. Arrivés à destination ils découvrent un petit hic ? Coin-coin a caché ses origines modestes et a fait croire à ses amis que son père était chirurgien esthétique, propriétaire de cliniques. Mais Les Tuche c’est une belle famille unie et solidaire qui décide de jouer le jeu, même si pour eux, l’homme n’est pas fait pour travailler.

Film à sketchs avant tout, Les Tuche 2 est un bon prétexte pour une petite partie de rigolade.

L’équipe du film s’offre donc une petite virée sympathique jusqu’à Vegas où ils prennent possession des lieux et embrassent une vie bling bling loin de leur ville de Bouzolles. Un scénario qui ne va pas chercher midi à quatorze heures. Simpliste, il n’en demeure pas moins divertissant grâce à une première partie très bien calibrée en terme d’humour. C’est parfois bien lourd et excessif, comme l’usage à l’extrême d’un comique de répétition, mais ça fonctionne bien. Les personnages sont toujours aussi exubérants et improbables ; c’est ce qui fait sans doute le succès des Tuche. Campés par une équipe d’acteurs qui percutent – Jean-Paul Rouve et Isabelle Nanty en tête – ils offrent un panel bien curieux mais charmant aux spectateurs.

Film à sketchs avant tout, Les Tuche 2 est un bon prétexte pour une petite partie de rigolade bien qu’elle ne tienne pas la durée. Car l’essentiel de l’intrigue s’essouffle d’elle-même après que la famille a décidé de s’installer. Le film se met à patiner et a bien du mal à nous faire rire. On glisse dans du premier degré téléphoné et sans intérêt malgré la présence de quelques idées bien trouvées qui amènent un peu d’exotisme.

Mais gageons que ces quelques défauts n’empêcheront pas Les Tuche 2 de rencontrer un succès similaire au premier volet, autrement dit un petit carton.

[vc_text_separator title= »SYNOPSIS ET INFOS » color= »custom » border_width= »5″ accent_color= »#1e73be »]

Les Tuche 2

À l’occasion de l’anniversaire de « coin-coin », le benjamin de la fratrie, la famille Tuche part le retrouver aux États-Unis : les choses ne vont pas se passer comme prévu, mais alors pas du tout.

Sortie : le 3 février 2016
Durée : 1h34
Réalisateurs : Olivier Baroux
Avec : Isabelle Nanty, Claire Nadeau, Jean-Paul Rouve, Pierre Lottin, Sarah Stern, Theo Fernandez
Genre : Comédie

[vc_text_separator title= »BANDE ANNONCE » color= »custom » border_width= »5″ accent_color= »#1e73be »]

[vc_text_separator title= »NOS DERNIERS FILMS COUPS DE COEUR » color= »custom » border_width= »5″ accent_color= »#1e73be »]
NOS NOTES ...
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeu des acteurs
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici