Olivia Moore dans Mère indigne, one woman show au Théâtre Trévise

Olivia Moore signe un spectacle dynamique et pétillant, qui donnera envie aux jeunes (ou futurs) parents de décomplexer un peu du syndrome « parents parfaits ».

Olivia-Haribo

Olivia Moore “Mère indigne”
Théâtre Trévise jusqu’au 24 avril
En tournée dans toute la France
http://www.oliviamoore.fr/

Mère/Père indigne, définition : personne de n’importe quel sexe, parent, biologique, par adoption ou par alliance qui se révèle à la longue avoir une patience limitée, un égoïsme chatoyant, une envie de passer tout le monde par-dessus bord sans toutefois le faire.

[pull_quote_right]Mon fils fait un caprice pour avoir un chien. Pour lui montrer ce que c’est j’ai léché son nez, bouffé ses lacets et vomi sur son lit. Problème réglé. Olivia Moore sur sa page Facebook Trucs de mère indigne[/pull_quote_right] Olivia Moore n’a rien à cacher. Ses astuces et anecdotes de mère indigne, elle les partage sans complexe. Cette mère de famille “nombreuse” et “recomposée” (au total une panoplie de cinq marmots à sa charge), ancienne directrice marketing dans une multinationale, raconte sa vie de femme, maman, belle-mère et féministe à la fois. A la poubelle (ou au “bureau de papa”) les dizaines de dessins surréalistes qui représentent maman en grosse boule colorée, bonjour les mensonges d’Etat (les cloches de pâques, petites souris ou autres légendes urbaines) et les monstres dévoreurs de petits enfants qui gardent les yeux ouverts.

Là où la comédienne aurait pu tomber dans l’écueil du déja-vu, elle signe un spectacle qui respire la fraîcheur et l’authenticité. Le sujet est simple, voire banal, les relations parents-enfants, la grossesse, l’adolescence : des Florence Foresti, Alex Lutz ou bien d’autres, l’ont déjà traité. Olivia Moore excelle grâce à ses mimiques et expressions, son second degré et sa tendance à l’autodérision. D’un thème banal, elle fait un spectacle surprenant, tout en finesse. Ce qui fait l’âme de ce spectacle, c’est sans doute la sincérité avec laquelle Olivia Moore trouve son inspiration. Rien n’est surjoué. Avec un dédain naturel, elle voit son fils se transformer en Gollum dans les rayons d’un supermarché, observe avec une légère mou son nouveau-né “cru” qu’elle compare à une chiffonnade, frise l’AVC quand elle parle de sa progéniture avec d’autres parents. Sa page Facebook, “Trucs de mère indigne“, est devenu un véritable exutoire pour mamans en crise. Décomplexer toute une génération de parents : mission accomplie pour ce spectacle qui plaira à toute la famille.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=C0mpZkqoysQ&w=560&h=315]

Note
Jeu d'acteur
Rires
Mise en scène
Texte
Charlotte Henry
Théâtrophile, je prends un malin plaisir à dénicher de petites merveilles dans les salles parisiennes. J'aime aussi la politique et les chats, mais ça, c'est une autre histoire...

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here