Orbital, tome 6 : une BD de Sylvain Runberg et Serge Pellé (Dupuis)

Capture-d’écran-2014-12-05-à-07.55.50Orbital tome6 couv

Orbital, tome 6 : Résistance

Série de science-fiction devenue incontournable, Orbital vient de paraître son sixième album, concluant la troisième mission de Caleb et Mézoké. Avec Sylvain Runberg (Cases blanchesL’Ombre des ShinobisKonungar, Trahie) au scénario et Serge Pellé au dessin, Orbital frappe toujours plus fort.

Date de parution : le 18 mars 2015
Auteurs : Sylvain Runberg (scénario) et Serge Pellé (dessin)
Editeur : Dupuis
Prix : 14,50 € (56 pages) 

Résumé de l’éditeur:

Après leur spectaculaire évasion d’Orbital, Caleb et Mézoké se sont réfugiés sur la planète Shem, au sein d’une petite communauté d’exilés volontaires dont les parents de Mézoké font partie. La vie s’écoule paisiblement quand surgissent les vaisseaux de guerre Achérodes qui ont réussi à remonter leur piste, semant chaos et désolation parmi leurs hôtes. Obligés de fuir, sauvés in extremis par Kristina, la soeur de Caleb, ils se trouvent confrontés à un choix : soit fuir éternellement, soit affronter leurs poursuivants, et faire éclater en pleine lumière la machination qui menace l’équilibre de la confédération. D’autant que sur Terre, gronde la menace d’une guerre imminente… Avec ce nouvel épisode des aventures de Caleb et Mézoké, certains secrets sont révélés, notamment au sujet de la mort des parents de Caleb et Kristina, mais de nouvelles interrogations surgissent… De quel étrange pouvoir Caleb est-il investi, et surtout, quel lien s’est tissé entre lui et Angus le névronome ?

Orbital-tome-6-planche

Le point sur l’album :

Caleb et Mézoké sont plus que jamais recherchés dans toutes les galaxies, depuis leur spectaculaire évasion. La Confédération est au bord de l’implosion, mais l’arrestation des deux fugitifs est une priorité. En parallèle, une autre mystérieuse équipe d’assassins se lance à la recherche de Caleb. Alors que ce dernier, qui semble connecté au Névronome en cours de restauration, se remet doucement de ses crises psychiques, le couple va être retrouvé. Et le sang va couler. Un scénario explosif, qui atteint son point culminant dans la tension, la violence et le suspense.[pull_quote_left]Un sixième album extrême et jouissif[/pull_quote_left]

Le récit de Sylvain Runberg ne déçoit pas malgré la forte attente de son lectorat. Les révélations en cascade ont de quoi abondamment satisfaire notre curiosité et notre soif de rebondissements. Tout cela à un rythme très soutenu. Caleb se révèle un peu plus dans sa figure d’anti-héros, en cédant à une colère destructrice qui fait penser dans son expression à celle de Tetsuo dans Akira de Katsuhiro Otomo.

Une influence qui se retrouve dans le dessin époustouflant de Serge Pellé, qui a trouvé les clés d’un graphisme fin et puissant. A l’image de son trait audacieux et de sa superbe coloration.

Orbital offre un sixième album extrême et jouissif. Une BD qui fait d’ores et déjà partie de celle qu’on cite lorsqu’on évoque la S.-F. dans le neuvième art.

Gaël Bissuel
Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here