La Légende de Noor, tome 1 : une BD de Corbeyran et Alice Picard (Delcourt)

Capture-d’écran-2014-12-05-à-07.55.50LEGENDE DE NOOR (LA) 01 - C1C4.indd

La Légende de Noor, tome 1

Spin off de la série Weëna, La Légende de Noor porte le sceau des mêmes auteurs : la plume du scénariste prolifique Corbeyran (14-18Metronom’Les ThanatonautesShadow Banking, Uchronie[s]), accompagné d’Alice Picard au dessin. Le culte de l’arbre sacré du royaume de Nym est menacé de manière définitive par le couple royal qui désire abattre le géant de feuilles, quitte à devoir sacrifier leur propre fils…

Date de parution : le 21 janvier 2015
Auteurs : Corbeyran (scénario) et Alice Picard (dessin)
Editions : Delcourt
Prix : 14,95 € (56 pages)

Résumé de l’éditeur :

Depuis plusieurs siècles, les habitants du royaume de Nym ont rompu le lien qui les rattachait à la magie. Seule rémanence de cette ancienne alliance, la présence d’un arbre sacré. Mais le lieu qui l’entoure est devenu une zone interdite, surveillée nuit et jour par les gardes du royaume. Pourtant, un matin, un jeune garçon réussit à tromper leur vigilance. Son identité : Noor, fils du souverain.

[rev_slider Noor]

Le point sur l’album :

Ce premier tome de La Légende de Noor porte bien son titre puisque très vite, Le sacrifice d’Hooskan va avoir lieu. Noor, le fils du souverain va être envoyé dans l’autre monde, où la déesse Creuse et de nombreux esprits l’attendent pour faire de lui le meilleur défenseur de l’arbre sacré. Si l’on a plaisir à retrouver l’univers de Weëna, l’intrigue a bien du mal à décoller. Corbeyran ne parvient pas à développer suffisamment les enjeux de ce premier épisode, qui s’embourbe un peu avec des personnages secondaires (essentiellement les esprits) très nombreux et sans réelle valeur ajoutée.

Le dessin d’Alice Picard est pour sa part agréable, offrant de belles planches inspirées, aux mille créatures. Son trait est fin, et la coloration aquarelle est éclatante (couleur directe, semble-t-il).

Malgré la qualité de son dessin, La légende de Noor aura sans doute besoin d’un peu de temps pour se bonifier après ce démarrage plus que timide.

Gaël a créé Publik'Art en 2009. Notaire de formation, il est responsable de la rubrique BD et gère l'administration du site (webmaster). Il vit dans le sud de la France d'où il anime le webzine avec les membres de la rédaction, présente sur la majeure partie de l'hexagone : Paris, Bayonne, Montpellier, Lille, Lyon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici