Une dégustation savoureuse des vins du Chateau de Lastours au Bistrot du Sommelier

Le nouveau directeur Thibaut de Braquilanges, l’œnologue Anne Laurence de Gramont (œnologue) et Célia Kochems (responsable marketing) ont eu le plaisir de recevoir des journalistes dans le fameux Bistrot du Sommelier boulevard Haussmann à Paris, déjà testé en juillet 2020 pour une autre dégustation, afin de faire découvrir les cuvées du Chateau de Lastours. Le sommelier Philippe Faure Brac était également présent pour des accords mets vins de la plus grande qualité et une surprise du plus bel effet.

Une dégustation pour marquer le coup

L’évènement a débuté avec la dégustation de 4 cuvées représentatives de la qualité du Chateau de Lastours. La bergerie de Lastours blanc 2020 (AOP Corbières, cépages Vermentino et Roussanne, prix TTC départ Château de 8,50 euros) a ouvert le bal avec sa belle fraicheur. Au nez, le vin propose des notes de fleur d’amandier, d’agrumes et de pêche de
vignes. La bouche est légère et minérale, d’une belle fraîcheur avec des arômes dominants d’agrumes, une touche de pêche blanche et d’abricot. Un très bel équilibre, persistant sur une touche de fleurs blanches. Le vin accompagne idéalement les apéritifs entre amis, des fruits de mer, du poisson grillée et de la volaille. La bergerie de Lastours rosé 2020 (AOP Languedoc, cépages Grenache et Cinsault, prix TTC départ Chateau de 8,50 euros) propose un nez complexe et frais avec un mélange de fleurs blanches, nectarine et petits fruits rouges. En Bouche, l’attaque est centrée sur les petits fruits rouges, notamment les groseilles, ensuite relevés de notes de pêches et fruits à chair blanche. La finale est longue et fraîche, légèrement poivrée. Le vin accompagne idéalement un l’apéritif, toutes les spécialités de l’été (olives, grillades, carpaccios, charcuterie…) et une cuisine exotique. La bergerie de Lastours rouge 2018 (AOP Corbières, cépages Syrah, Grenache, Carignan, prix TTC départ Château de 8,50 euros) propose un nez gourmand, d’une belle intensité aux notes de fruits rouges, de cerise, de framboise et de mûre. En bouche, l’attaque est délicate, élancée aux tanins fondus avec des fruits rouges confiturés mêlés à la réglisse et des notes de garrigue. Le vin accompagne parfaitement une cuisine méditerranéenne
(grillades aux herbes, tapenade…) ou encore des plats traditionnels familiaux d’hiver (tartiflette, cassoulet, confit de
canard…). Enfin l’Optimus de Lastours 2019 cuvée dans soufre ajouté (Vin de France, 100% Carignan, prix TTC départ chateau de 18 euros) est un vin d’ne fraicheur remarquable. Le nez s’ouvre sur des notes de fruits noirs confiturés qui vont
laisser place, à l’aération, à des aromatiques très fraiches de fraise et de groseille. A la dégustation, on retrouve ces notes
de fruits rouges très frais, relevés par une pointe de poivre vert. Les tannins sont fins avec un touché légèrement crayeux
en fin de bouche, expression pure du terroir argilo-calcaire sur lequel est implanté la parcelle. Ce vin s’accordera parfaitement avec des mets méditerranéens comme des tapas ou des pinxtos avec du jambon cru, un carpaccio de bœuf au parmesan, ou encore des œufs brouillés aux asperges.

Un déjeuner somptueux

Les harmonies vins et plats ont été réalisée par Philippe Faure-Brac lui-même et ses équipes, et le résultat a été au-delà de toute espérance. Pour l’entrée, du Saint-Jacques mariné aux agrumes et feuilles de câpre a été accompagné du Chateau de Lastours 2020 (AOP Corbières, cépages Vermentino et Roussanne, prix TTC départ chateau de 15 euros). L’harmonie était parfaite pour ce vin au nez complexe et profond sur des arômes de fruits secs grillés, d’abricot, de pêche et une note
minérale. La bouche est franche avec une attaque sur des notes de fruits blancs et de fleurs blanches. Grosse surprise, le célèbre sommelier a alors proposé un Chateau de Lastours 1990 issu de sa cave privée, surprise pour tout le monde et sensation de gouter un bout d’histoire du Chateau. Pour le plat, c’est un classique de la gastronomie française qui a été préparé par le chef Guillaume Saluel avec un Lièvre à la royale aux aromes de truffe assez inoubliables. Pour l’accompagner, il fallait rien de moins qu’un Chateau de Lastours rouge 2017 (AOP Corbières, cépages Syrah, Grenache et Carignan, prix TTC départ chateau de 15 euros). Le premier nez se singularise par des fruits rouges acidulés et un bourgeon de cassis. Après aération, les fruits noirs (cassis) se font sentir. La bouche est droite et minérale, avec un grain de tannins soyeux et fondu. Les fruits noirs mûrs (cerise) et les épices douces (clous de girofle) se marient avec les notes toastées de l’élevage. Une
belle longueur, élégante et fraîche, sur les épices révèle tout son potentiel de garde. Pour le dessert, le chef a concocté un délice cévenol avec des châtaignes confites au porto et une meringue vanillée, une splendeur. Le vin Grande réserve rouge 2016 (AOP Corbières, cépages Syrah, Grenache, Mourvèdre, Carignan, Prix TTC départ chateau de 19 euros) est parfait pour cloturer ce moment de grande gastronomie.

Repas de prestige pour découvrir les vins du Chateau de Lastours, dans le cadre prestigieux du célèbre Bistrot du Sommelier, de quoi donner envie de prendre le train jusqu’à Narbonne pour visiter les lieux et continuer la dégustation avec d’autres échantillons de cette appellation de Corbières.

Publireportage: Le château de Lastours est un domaine vallonné de + de 850 hectares dont une centaine d’hectares de vignes et 10 hectares d’oliviers ancré dans le terroir des Corbières maritime. Le Château de Lastours ne cesse de se développer. Certifié en agriculture biologique depuis 2020, c’est l’un des précurseurs en Languedoc. Le Château produit trois gammes de vins en appellation Corbières en blanc et rouge et deux Languedoc rosé, ainsi qu’Optimus de Lastours 2019, sans soufre ajouté en Vin de France.

NOS NOTES ...
Qualité des vins
Plaisir de la dégustation
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.
Le nouveau directeur Thibaut de Braquilanges, l'œnologue Anne Laurence de Gramont (œnologue) et Célia Kochems (responsable marketing) ont eu le plaisir de recevoir des journalistes dans le fameux Bistrot du Sommelier boulevard Haussmann à Paris, déjà testé en juillet 2020 pour une autre dégustation,...une-degustation-savoureuse-des-vins-du-chateau-de-lastours-au-bistrot-du-sommelier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici