Mon Top 12 des meilleurs films de 2017

Nocturnal Animals
Nocturnal Animals, film de tom Ford, Credit: Merrick Morton/Focus Features

Mon Top 12 des meilleurs films de 2017

Fallait-il voir très exactement 120 films au cinéma en 2017 pour en retenir un tout en haut de la liste et se rendre compte au final qu’il s’agît du tout premier film vu cette année-là? Nocturnal Animals restera la sulfureuse pépite de 2017, critiquée en son temps sur Publik’Art, tout comme les 11 autres films de ce classement. Voilà qui tombe bien, l’occasion de faire un petit récapitulatif personnel des 12 pépites que l’histoire pourra retenir de l’année 2017. C’est parti.

De l’émotion en barre

Mon top 2017 est un Top 12. 120 films vus au cinéma cette année-là et une dizaine de pépites à classer, c’est beaucoup et peu à la fois. Mais c’est le jeu, il faut enchainer les séances pour dénicher des films mémorables, ceux qui resteront dans les mémoires et auront marqué mon année 2017. C’est parti avec les numéros 12, 11 et 10.

12) A mon âge je me cache encore pour fumer
L’adaptation de l’ouvrage de Rayhana est une belle réussite. Au coeur d’un hamam, les femmes sont libres de parler et d’échanger leurs opinions. Les langues se délient et les vérités apparaissent au grand jour. Un film avec Hiam Abbass est souvent une réussite, en voici encore une belle preuve pour un vrai moment de vérité, tragique et émouvant à la fois.

11) Rodin
L’année 2017 fut l’année Rodin et elle a vu Jacques Doillon confier à Vincent Lindon le rôle de l’illustre sculpteur pour une prestation toute en tension contenue et en sobriété. Pas le film le plus dynamique de l’année mais une évocation magistrale d’une vie consacrée à l’art, et aux femmes.

10) Noces
Un film coup de poing qui m’a laissé tétanisé. La question du mélange difficile entre aspirations à la modernité et respect des traditions hante ce film avec des actrices parfaites et une intrigue tragique. A découvrir absolument.

Un cinéma de la vérité

9) Fences
L’adaptation de la pièce de théâtre où Denzel Washington a triomphé à Broadway devient un film avec… Denzel Washington. Le personnage d’un autre temps a des préoccupations tellement essentielles… la famille, le respect, la droiture… Un film extrêmement sobre et ardu mais d’une belle intensité!

8) I’m not your negro
Un documentaire sidérant sur l’existence de l’activiste américain James Baldwin. Un regard acéré sur l’histoire américaine contemporaine, sans concessions, surtout à notre époque actuelle troublée. Pour que l’histoire évolue enfin, regardez le passé récent, et surtout ce documentaire!

7) La passion Van Gogh
Mon film d’animation préféré de l’année 2017. Plus de 60 000 tableaux mis bout à bout pour raconter une vie de Van Gogh, c’est passionnant et surtout extrêmement pictural. Un vrai coup de coeur de l’année 2017

Les premières surprises

6) Mother
Le film de Darren Aronofsky est le vrai film d’horreur de l’année 2017. Je l’ai ressenti dans ma chair et en suis ressorti passablement retourné. Ma phobie principale est celle de la foule en furie, ce film m’a donc filé une peur bleue. Un grand moment de cinéma paranoïaque, tout simplement. Pas besoin de monstres bizarres ou de fantômes impossibles pour faire peur, la preuve…

5) Mise à mort du cerf sacré
The Lobster avait marqué ses spectateurs par son histoire sans queue ni tête et pourtant si intense. Le nouveau film de Yórgos Lánthimos fait encore mieux avec cette histoire de famille prise en otage par un ado sans cruauté, simple figure de la justice divine faite homme. Le ressenti à la sortie du film est juste incroyable…

4) A Beautiful Day
Joaquin Phoenix mérite 100 fois sa récompense cannoise. Son rôle d’écorché vif jamais vraiment remis de son service sous les armes et devenu une machine à tuer m’a laissé pantois. La musique industrielle du film rend compte de la tension nerveuse du personnage, l’action est tranchante comme une lame de rasoir et le film est un enchantement. Numéro 4, il y aurait donc 3 films encore plus marquants en 2017, est-ce possible???

Un beau tiercé gagnant

3) Au Revoir Là Haut
Le meilleur film français de l’année 2017 est un OVNI, une pépite et une surprise. Albert Dupontel réalise un film foisonnant, intense et ébouriffant en adaptant parfaitement l’ouvrage de Pierre Lemaitre, Au Revoir là haut. En y mettant sa patte et en ne l’adaptant pas littéralement, il se l’approprie et livre un film complètement fou, pendant au moins les 4/5e de sa durée. Si la fin est certes un peu bâclée, les premières 1h20 se regardent avec délice. Une prouesse narrative et scénaristique, un vrai bon film qui, je l’espère, va triompher aux prochains César, à la place d’un 120bpm qui a fait le buzz auprès de la critique parisienne mais m’a beaucoup moins convaincu…

2) Le jeune Karl Marx
Le film politique de l’année, sur l’éclosion d’une pensée forte qui allait marquer l’histoire du XIXe siècle et de l’humanité toute entière. August Diehl campe un Karl Marx fiévreux et passionné, francophile, germanophile et anglophile, humaniste avant tout donc, dans un film qui exprime parfaitement sa pensée. Le communisme était une belle idée, qu’il a échafaudée et portée avant que ses idéaux ne soient bafoués dans son application soviétique. Un vrai cours d’histoire mené tambour battant et en tout point passionnant. Un film qui n’a hélas pas fait beaucoup d’entrées alors que bon, le film exprime la pensée en action, belle, profonde et forcément utopique. C’est beau et il me tarde de le revoir!

1) Nocturnal animals
Paradoxe suprême, mon film numéro 1 de l’année 2017 fut ma première séance de l’année. Tom Ford réalise un film retors et onirique, brutal et tortueux. Une vraie prouesse de cinéma total. Inutile de rappeler qu’Amy Adams aurait 100 fois mérité l’Oscar et que Michael Shannon est à son apogée dans ce film. Un film que je pourrais revoir encore et encore, ce qui est la marque de mes films préférés. 2017 restera à jamais l’année Nocturnal Animals pour moi, et ce n’est que justice…

Voilà une belle liste qui donnera, je l’espère, des idées de films à voir pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’aller si souvent que ça au cinéma. C’est maintenant l’heure du rattrapage, alors faites vous plaisir, et bonne année 2018!

[vc_text_separator title=”BANDE ANNONCE” color=”custom” border_width=”5″ accent_color=”#1e73be”]

Note
Originalité
Mise en scène
Réalisation
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here