#AvignonOff : bilan 2016 et conseils aux spectateurs !

avignon offVoilà, c’est toujours trop court mais il faut bien rentrer. Quelques jours à Avignon le Off, et on a envie de voir encore 1000 spectacles. En attendant, je vous donne mes quelques impressions sur les spectacles vus, les spectacles que j’aurais voulu voir et les spectacles que j’avais déjà vus et que je vous conseille !

Arrivée à Avignon, je me suis dirigée au Théâtre du Rempart voir Orphans, un spectacle émouvant qu’il faut voir rien que pour le jeu de ses comédiens. Si l’histoire en elle-même reste assez monotone, “le jeu en vaut la chandelle”.  Puis au Théâtre du Roi René, découvrir le Jeu de l’amour et du hasard, célèbre Marivaux mis en scène par Salomé Villiers, qui avait déjà eu du succès au Théâtre du Lucernaire. Superbe moment, splendide et inventive mise en scène. Un OVNI théâtral m’a beaucoup émue au Théâtre de la Luna : Les escargots sans leur coquille font la grimace, un joli moment de théâtre sur la thématique du genre et de l’orientation sexuelle. Pour ceux qui ont besoin de mettre un peu de musique dans leur vie, le spectacle Des Accordés au Théâtre de l’Atelier Florentin vous transportera dans un univers poétique et plein d’ondes positives. A plates coutures vous offrira aussi un moment musical et militant sur le quotidien des ouvrières Lejaby. Pour les théâtreux à la recherche de texte un peu plus torturé, l’unique Voyage dans les mémoires d’un fou de Lionel Cecilio au Pixel Avignon ne pourra que vous plaire.  Et enfin pour les mères un peu trop envahissantes ou les enfants en quête d’indépendance, Poisson et petits pois vous donnera le sourire à la Luna.

Mon coup de coeur de l’année : le seul en scène de Cédric Chapuis, Au-dessus de la mêlée au Théâtre Pandora, qui raconte avec finesse et humour le quotidien d’une équipe de rugby à travers le regard du jeune Bastien.

Les pièces que j’aurais aimé voir : Ma folle Otarie de Pierre Notte au Théâtre des Halles ; Handball, le hasard merveilleux de Jean-Christophe Dollé au Théâtre le Cabestan ; Touchée par les fées de Marie Desplechin au Théâtre du Petit Louvre.

Les pièces que je vous conseille toujours : Maligne de Noémie Caillault ; Le cercle des illusionnistes d’Alexis Michalik ; Pourquoi ? de Michaël Hirsch ; Une vie sur mesure de Cédric Chapuis.

Excellent festival d’Avignon à tous !

Charlotte Henry
Théâtrophile, je prends un malin plaisir à dénicher de petites merveilles dans les salles parisiennes. J'aime aussi la politique et les chats, mais ça, c'est une autre histoire...

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here