L’homme Leonard de Vinci se dévoile sous les habits du génie aux éditions 21g

Leonard de Vinci, 21g

500 ans après sa mort, Léonard de Vinci revit dans une BD dédiée à son parcours riche et iconoclaste. Car le peintre avait plusieurs cordes à son arc et des talents multiples. Les éditions 21g lui rendent un bel hommage sous la plume d’Ariel Vittori avec un dessin aux graphisme surprenant et une histoire qui, même si elle aurait gagnée à être plus riche, reste un très agréable moment de lecture.

Un artiste éternel

C’est peu de dire que l’artiste italien a marqué son époque et toute l’histoire de l’humanité, restant le parfait exemple du génie total, dessinateur accompli et visionnaire insatiable. Les éditions 21g aiment à consacrer de riches volumes à tous ceux qui ont marqué la quête de l’homme pour la perfection. Après Einstein, c’est au tout de Léonard de Vinci de voir sa vie retranscrite par Marwan Kahil. Pour accomplir sa tâche ardue, le choix a été fait de privilégier une narration biographique classique sous le fil des moments les plus importants de la vie du génie italien pour des éclairages savants sur l’homme et l’artiste. Léonard de Vinci n’a jamais reculé devant les luttes politiques, faisant face aux censures religieuses ainsi qu’à un contexte où les conflits se multiplaient, notamment entre la France et ce qui était à l’époque l’ancêtre de l’Italie. En rencontrant certains des personnages les plus emblématiques de son temps, comme Cesare Borgia ou François 1er, il a pu se confronter à ceux qui dirigeaient le monde de la Renaissance. Pour parfaire le portrait de l’homme, sa vie privée est également abordée et notamment son lien particulier avec Salaï. Les chefs d’oeuvre de l’artiste sont également cités avec des reproductions de ses peintures les plus célèbres et d’innombrables croquis, notamment sur le corps humain. Les inventions prennent toute la place qui leur revient, restant encore aujourd’hui des modèles d’innovation. Difficile pour l’auteur de rentrer dans tous les détails, un deuxième voire un troisième tome n’auraient pas semblé de trop. Ce sont des judicieuses annexes qui permettent de détailler chaque œuvre marquante avec un surplus de détails. La dessinatrice Ariel Vittiro utilise une patte graphique aux couleurs éclatantes qui lui permettent de se singulariser et de s’éloigner des représentations habituelles du génie.

Les reproductions des chefs-d’œuvres de l’artiste sont des modèles du genre et rendent un bel hommage à celui qui est resté après tant de siècles le modèle parfait de l’homme curieux, travailleur et obstiné pour faire avancer les connaissances de l’humanité.

Mot de l’éditeur: Vatican, Hiver 1514, Léonard de Vinci, génie vieillissant est convoqué par le pape pour répondre des accusations proférées contre lui: il aurait réalisé des dissections interdites sur des corps humains !
Chassé de Rome, il décide de se rendre auprès du Roi de France, le jeune François 1er, qui lui a promis tous les moyens dont il pourrait avoir besoin et une liberté totale pour poursuivre ses travaux. Ce voyage est l’occasion de revenir sur une vie pleine de réussites mais aussi d’échecs retentissants… L’album explore de nombreuses facettes méconnues du génie de la Renaissance : ses problèmes avec les puissants, sa beauté, déjà légendaire de son vivant, ses projets inaboutis, ses ambitions contrariées… et les conditions de réalisation de ses principaux chefs-d’oeuvre.

Date de parution: 26 avril 2019

Editeur: 21g

Nombre de pages / prix: 128 pages / 20 euros

Note
Originalité
Dessins
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here