Suite et fin des aventures de la famille Naggar dans le volume 2 de La guerre des autres aux éditions La Boîte à Bulles

La guerre des autres, La Boîte à Bulles

Le Volume 1 de la Guerre des Autres montrait comment la guerre avait éclose au Liban en 1975. Maintenant la guerre est là et la famille Naggar doit décider comment agir. Rester au milieu du conflit avec le risque de se retrouver au cœur des combats ou partir? Les questions individuelles trouvent toutes des dénouements tandis que la famille doit se serrer les coudes.

Une BD familiale en terrain hostile

Les Naggar sont à l’image de toutes les familles du monde. Ils se chamaillent, ils ont des aspirations, ils cachent leurs secrets. Mais les jardins secrets ne pèsent pas lourds quand les scissions communautaires vous mettent en danger. Le point central de la BD est cet appartement miraculeusement épargné par le conflit. Les bruits de balles et d’explosions se font entendre et les amis sont victimes d’odieuses exactions. Mais les Naggar tiennent bon. Mais pour combien de temps? La famille réfléchit et tente de vivre normalement pendant les quelques cessez-le-feu décidés par les belligérants. L’auteur Bernard Boulat choisit un ton ultra réaliste en montrant comment il est nécessaire de réagir pour ne pas tomber en victime. Les 160 pages se dévorent littéralement avec un suspense qui ne lâche pas de bout en bout. Les dessins de Gael Henry font ressentir l’expectative de personnages très humains et rongés par le doute sur leur futur.

Le volume 2 de La Guerre des Autres conclut magnifiquement cette histoire de survie au cœur d’un conflit absurde et sans pitié. L’histoire est touchante et le lecteur est littéralement emporté.

Infos de l’éditeur :

Au pays des cèdres, la guerre civile s’installe à coups de bombardements, de massacres et de précaires cessez-le-feu. Les pénuries se font sentir, les bombes et les attentats se rapprochent de l’immeuble de la famille Naggar,dont la librairie bat sérieusement de l’aile. Les amis de la famille commencent à déserter, partant s’installer en France ou au Canada. Finie la dolce vita !

Tout cela n’empêche pas Yasmine de passer son bac, Kamal de préparer son nouveau film amateur ni Alex de tomber amoureux pour la première fois…

Mais, malgré une trêve estivale porteuse d’espoir, le ciel s’assombrit de nouveau au-dessus du Liban. Les Naggar pourront-ils rester, eux qui ne se réclament d’aucun parti, si ce n’est celui de la douceur de vivre ?

La fin d’un dytique poignant sur le quotidien d’une famille libanaise aux prises avec une guerre qui ne les concerne pas.

Date de parution : 13 novembre 2019
Auteur : Gael Henry, Paul Bona, Bernard Boulad
Editeur : La Boîte à Bulles
Prix : 22 € (160 pages)

Note
Originalité
Scénario
Dessin
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here