Fences confronte la flamboyance des rêves et la dureté de la réalité

Fences
Fences, Film de Denzel Washington, Copyright MMXVI Paramount Pictures Corporation. All Rights Reserved. / David Lee

Fences confronte la flamboyance des rêves et la dureté de la réalité

Denzel Washington adapte au cinéma la pièce du même nom d’August Wilson rédigée en 1983 et dans laquelle il a triomphé à Broadway en 1990 avec la même Viola Davis récemment récompensée aux Oscars pour sa prestation. Une famille noire américaine survit tant bien que mal au milieu des années 50 mais les sacrifices consentis pour maintenir la famille à flots cache de grandes frustrations que le père de famille Troy interprété par Denzel peine à contenir. Entre le quotidien langoureux et les révélations fracassantes, le film révèle une époque pas si lointaine où valeurs et aspirations se confrontaient avec force étincelles. Un film qui prend aux tripes pour qui accepte de s’habituer aux fréquentes longueurs et incessantes discussions. Car dans le fond, il y a de l’or en barres.

Des acteurs au sommet

Qui de mieux que Denzel Washington pour interpréter un personnage complexe en diable? Car derrière ses grands principes claironnés à tout va, Troy est un être profondément frustré par une existence bien loin de ses aspirations. Il se rêvait joueur de baseball professionnel et si son métier d’éboueur lui apporte une certaine fierté, il ne cesse de ressasser le passé et les opportunités manquées. Celle de devenir une star grâce à ses qualités athlétiques et à sa persévérance. Entouré d’une femme aimante, d’un frère handicapé et de deux fils qu’il ne cesse de recarder, il palabre sans cesse, se forgeant une carapace admirable d’homme dur au mal et droit dans ses bottes. La première partie du film ne cesse de brosser le portrait d’un personnage autour duquel tourne tout le film. La vie est chiche, l’argent est compté sou à sou, les vendredis sont vécus comme des libérations. Viola Davis, Russell Hornsby, Mykelti Williamson et Stephen Henderson forment une cohorte de personnages qui donnent une profondeur insondable au film. On sent les espoirs déçus, l’acceptation des contraintes et la foi dans le présent.

Une intrigue comme un combat pour la vie

Au milieu du film, une nouvelle fracassante risque de faire basculer tous ce petit monde dans le gouffre. Derrière le masque d’un homme parfaitement intègre se cache une fêlure qui le ronge… et qui oriente son existence, aux dépens de ses proches. Impossible de révéler le basculement tant il détonne et fait frissonner la salle. Le film n’est plus le même, la langueur laisse place à la tragédie et aux conflits ouverts. Viola Davis quitte sa panoplie de femme au foyer affable pour se battre tandis que Denzel Washington devient comme un grand enfant perdu face aux événements. Les faciès se font douloureux, les résolutions s’entrechoquent et le film atteint des sommets de dramaturgie. Les Fences (clôtures) sont autant réelles que métaphoriques et la grande question est de savoir si elle protège le dedans du dehors ou l’inverse… Rarement un titre de film n’a été si bien trouvé, il symbolise toute la portée du film, intense et hypnotique.

Ce Fences est un moment de cinéma apparemment aride et suranné mais finalement universel. La lutter pour la vie est une question qui concerne chacun de nous, Denzel Washington en offre une variation fascinante.

SYNOPSIS ET INFOS

Fences
Fences

L’histoire bouleversante d’une famille où chacun lutte pour exister et être fidèle à ses rêves, dans une Amérique en pleine évolution. Troy Maxson aspirait à devenir sportif professionnel mais il a dû renoncer et se résigner à devenir employé municipal pour faire vivre sa femme et son fils. Son rêve déchu continue à le ronger de l’intérieur et l’équilibre fragile de sa famille va être mis en péril par un choix lourd de conséquences…

Sortie : le 22 février 2017
Durée : 2h19
Réalisateur : Denzel Washington
Avec : Denzel Washington, Viola Davis, Stephen Henderson
Genre : Drame

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Réalisation
Mise en scène
Jeu des acteurs
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here