Big Bang Saïgon ou la love story revisitée (La Boîte à Bulles)

Big Bang Saïgon
Big Bang Saïgon, BD de Maxime Peroz et Hugues Barthe, Editions La Boîte à Bulles

Big Bang Saïgon ou la love story revisitée (La Boîte à Bulles)

Max a 25 ans et se trouve à la croisée des chemins. Logé chez ses parents, dénué d’avenir professionnel et de perspectives de vie, il se décidé à s’expatrier au Vietnam. Le changement d’horizon lui fait rencontrer Akiko, jeune japonaise elle même expatriée. Elle semble aussi sûre d’elle que lui est hésitant. Ils vont s’aimer à la folie dans un paysage ouvert à tous les possibles. Pas de limites ni d’interdits pour une BD explicite destinée à un public averti.

Une BD hantée par le passé

Le jeune héros suit le chemin familial fait de voyages à travers le monde et d’aventures coloniales. Entre Indochine et Algérie, c’est toute une époque qui est exhumée sous les yeux du lecteur. La découverte de ce passé pas si lointain trouble le héros jusqu’à lui donner envie de le prolonger. En partant au Vietnam, il s’inscrit dans une lignée généalogique jusqu’à orienter ses choix personnels. La jeune et jolie Akiko ensorcèle le héros, lui ouvrant son coeur et ses fantasmes. Car Big Bang Saigon mélange sentiments contrariés et intimité sans équivoque dans une BD adulte qui démontre la fragilité des sentiments. Le quotidien des deux jeunes héros est fait de liberté et d’inconséquence, est-il possible de prolonger une vie sans contraintes jusqu’à risquer de s’y perdre? Le dessin de Maxime Peroz entre manga et format belge illustre ce choix de la liberté avec des choix de couleur simplifiés et eux aussi explicites. La jeunesse est décidément une période rêvée de l’existence mais ses blessures peuvent marquer un caractère à vie.

Big Bang Saïgon se situe entre le roman d’apprentissage et la Love Story. Les choix de vie ne sont jamais aisés, ce que le jeune héros illustre parfaitement dans une BD que l’on imagine autobiographique et mélancolique.

RESUME DE L'EDITEUR, INFOS ET PLANCHES DE L'ALBUM

Lassé de ne pas trouver d’emploi à la sortie des Beaux Arts, Maxime décide de prendre le large et de découvrir le monde. Et comme il faut bien commencer quelque part, Maxime choisit le Vietnam, car il a dans l’idée de retrouver la trace du mystérieux demi-oncle que son grand-père, ancien militaire, aurait laissé là-bas après la guerre d’Indochine.

Ce n’est pourtant pas lui qu’il va rencontrer à Saigon, mais l’amour fou, en la personne d’Akiko, une jeune Japonaise souriante qui va bouleverser son programme et sa vie. Malgré ce coup de foudre, le jeune homme doit retourner en France, faute d’argent. Commence alors entre eux une relation par écrans interposés, dont la chaleur n’a rien à envier aux ébats torrides qu’ils vécurent à Saigon.

Deux questions se posent alors pour Maxime : pourquoi ne retournerait-il pas au Vietnam ? Et pourrait-il faire sa vie avec la jeune femme, lui qui vit au jour le jour ?

Un appel au voyage et à la découverte, une ode à la vie et à la sensualité.

Date de parution : Janvier 2017
Scénariste(s) : Hugues Barthe
Dessinateur(s) : Maxime Peroz
Genre : Biographique
Editeur : La Boîte à Bulles
Prix : 25 € (160 pages)
Acheter sur : Amazon l BDFugue

Big Bang Saïgon
Big Bang Saïgon

Big Bang Saïgon
Big Bang Saïgon

Big Bang Saïgon
Big Bang Saïgon

Big Bang Saïgon
Big Bang Saïgon

Note
Originalité
Dessin
Scénario
Plaisir de la lecture
Stanislas Claude
Rédacteur ciné, théâtre, musique, BD, expos, parisien de vie, culturaddict de coeur. Fondateur et responsable du site Culturaddict, rédacteur sur le site lifestyle Gentleman moderne. Stanislas a le statut d'érudit sur Publik’Art.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here