Lion raconte l’histoire vraie et bouleversante d’un petit indien

Lion
Lion © Mark Rogers

Lion raconte l’histoire vraie et bouleversante d’un petit indien

Bien sûr, depuis sa sortie hier au cinéma, vous entendez parler de l’excellent film Lion. En fait, son réalisateur, Garth Davis, d’origine australienne, réalise avec Lion, son premier long métrage ! Ce n’est pas lui qui a réalisé Slumdog Millionaire qu’on avait particulièrement apprécié. Mais Danny Boyle. Si les deux films sont associés, c’est grâce à l’acteur Dev Patel qui joue le rôle principal dans ces deux films.

L’histoire vraie d’un petit garçon indien

Dans la vraie vie, Dev Patel est anglais et a toujours vécu à Londres. Mais dans ces deux films, il est indien, né en Inde, et vit dans des conditions de pauvreté extrême. Lion est la traduction de son prénom indien, Saroo. Saroo enfant, merveilleusement interprété par Sunny Pawar, vit en Inde à 1600km de Calcutta, dans un petit village perdu au milieu de nulle part. Il vit avec sa mère, son grand frère, Gudddu, et sa petite sœur. Sa maman est ouvrière et ramasse des cailloux. Guddu et Saroo essaient de rapporter un peu d’argent à leur mère en chapardant quelques morceaux de charbon ou autres… Un soir, Guddu emmène son petit frère qui s’endort sur le quai de la gare. A son réveil, Saroo s’affole de ne pas voir son grand frère et monte dans un train à sa recherche. Bien malgré lui ce train l’emmènera à Calcutta, où il va se retrouver, à 5 ans, perdu au milieu d’une foule dense et malveillante. On imagine bien que rien n’a été rajouté sur la vie à Calcutta. De l’extrême misère, de la saleté, de la surpopulation, des enfants couchant par terre, sales et affamés, Garth Davis nous montre tout. Il ne manque que les odeurs. Et le petit Saroo doit affronter tous les dangers liés à sa perdition et à sa misère. Il va atterrir dans un centre d’orphelinat pitoyable et finira par être adopté et du jour au lendemain, il se retrouvera en Australie. Avec une nouvelle maman, Nicole Kidman, et un nouveau papa, David Wenham.

La vie australienne

Saroo va s’adapter à sa nouvelle famille, sa nouvelle vie où rien ne lui manquera. Ses parents adoptifs sont parfaits et il essaie de répondre à leurs attentes. Sa mère, Nicole Kidman, est d’une vérité bouleversante. Mais dans le fond, Saroo adulte, le sublime Dev Patel, vit toujours, dans son cœur, avec sa vraie famille biologique et ce n’est qu’à 30 ans qu’il décidera de tout faire pour les retrouver. Il ne supporte plus d’avoir tout ce confort alors que les siens doivent se morfondre quelque part dans un village dont il ne connait même pas le nom. Si Garth Davis nous plonge au cœur de Calcutta, la vie australienne de Saroo sera beaucoup plus discrète. Mais on sent petit à petit naître le mal-être de Saroo qui se transforme sous nos yeux, même physiquement, abandonne tout son confort et ne se consacre plus qu’à ses recherches.

Histoire vraie

La réussite du film tient au fait qu’il reprend l’histoire vraie, et pourtant inouïe, de Saroo Brierley que l’on voit à la toute fin du film avec des vraies photos des siens. Impossible de ne pas être ému jusqu’à la dernière minute du film ! Un conseil : emportez vos mouchoirs… Un très beau film qui pose beaucoup de questions sans mélo et sans faire de leçon de morale. 80 000 enfants en Inde, vivent dans la misère, seuls, abandonnés, ou enlevés…
Lion, un film qui restera à jamais gravé dans nos mémoires.

SYNOPSIS ET INFOS

Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens.
25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde.
Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village.
Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ?

Sortie : le 22 février 2017
Durée : 1h58
Réalisateur : Garth Davis
Avec : Dev Patel, Rooney Mara, Nicole Kidman
Genre : Biopic, Drame, Aventure

BANDE ANNONCE

Note
Originalité
Scénario
Réalisation
Jeux des acteurs
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

2 COMMENTAIRES

  1. Ce film a l’air bouleversant ! Il ne fait pas bon être un enfant pauvre en Inde… Encore une dure réalité heureusement dénoncée grâce au septième art ! Merci pour cette chronique 😉

  2. Un film charmant et plein de bons sentiments qui se morfond un peu longtemps dans un marasme intérieur assez peu cinégénique. La fin du film arrache de belles larmes. De l’émotion, what you get is what you see. Toute ressemblance avec Slumdog Millionnaire est purement affabulatoire :D. Note: 3/5

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here