La petite fille à la robe unique, une autobiographie poignante (Edilivre)

La petite fille à la robe uniqueLa petite fille à la robe unique, une autobiographie poignante (Edilivre)

Hadidja Mohamed a écrit son premier roman autobiographique, La petite fille à la robe unique. Un livre court, une centaine de pages, mais un livre choc !
Pas de mots superflus, pas de phrases longues pour ne rien dire. Chaque mot de Hadidja Mohamed est pesé, et lourd de sens. Ses parents sont des Comoriens. Hadidja a connu la grande misère, la faim, la guerre et a été témoin de scènes terribles à jamais gravées dans son cœur. Elle a échappé à la mort en 1976 et a vu son oncle, Comorien, décapité par des Malgaches.

Le combat d’une petite fille

Malgré toutes ces atrocités, Hadidja va combattre chaque jour. Auprès de ses parents qui lui font confiance et qui la laisse aller à l’école. Hadidja Mohamed va subir des humiliations, presque toute sa vie, d’où le titre de son livre, La petite fille à la robe unique, mais elle ne baissera jamais la tête. Son père lui a transmis les valeurs humaines qui vont la soutenir toute sa vie. Et Dieu sait qu’elle va en avoir besoin. Un exemple de courage, pour tous.

Témoignage hors du commun 

Ce livre est un bel exemple pour toutes les personnes en difficulté. Aujourd’hui on espère que Hadidja est heureuse, elle a réussi ce qu’elle voulait et rend un bel hommage à la France qui l’a aidée et lui a donné sa chance.
Ce livre de Hadidja est une sorte de testament écrit pour ses trois enfants, un testament d’une force exemplaire ! L’Histoire d’un pays, d’une culture, d’un peuple au passé et au présent.

Hadidja Mohamed sera présente à Aubagne, à la médiathèque, le 10 juin, pour parler du drame de l’archipel des Comores et de son livre qu’elle dédicacera. La petite fille à la robe unique a reçu le Prix « Auteur sans piston » 2017. Un grand bravo pour ce bouleversant témoignage de vie. Publik’Art souhaite bonne chance à Hadidja et à ses enfants !

RESUME DE L'EDITEUR ET INFOS

Situé à l’entrée nord du canal de Mozambique, entre l’Afrique et Madagascar, l’archipel des Comores (ancienne colonie française), dont je suis originaire, est formé de quatre îles : Grande Comore, Anjouan, Mohéli et Mayotte. Les trois premières ont obtenu leur indépendance le 6 juillet 1975, mais la dernière est restée française. Aux environs du XIXe siècle, période correspondant à l’époque coloniale, les Comores ont été administrativement rattachées à Madagascar (État insulaire constitué par une grande île de l’océan Indien). Son grand besoin de main d’oeuvre ainsi que son statut ont favorisé l’implantation définitive de plusieurs Comoriens, notamment à Majunga (ville portuaire de la côte nord-ouest de Madagascar, capitale de la province), Diego-Suarez (au nord) et Tananarive (au centre). Mes parents faisaient partie de ce peuple installé sur cette grande île.

Date de parution : le 26 août 2016
Auteur : Hadidja Mohamed
Editeur : Edilivre
Prix : 10,50 € (102 pages)
Acheter sur : Amazon

Note
Originalité
Scénario
Qualité de l'écriture
Plaisir de lecture
En fonction depuis 2010, Bénédicte est notre directrice déléguée. Elle partage son expertise en de nombreux domaines. Responsable des rubriques Littérature et Cinéma, elle gère aussi les opérations concours réalisées avec nos partenaires. Elle est notamment membre de l'Union des Journalistes de Cinéma (UJC).

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Merci infiniment à toute l’équipe Publik’Art plus particulièrement à Madame Bénédicte DE LORIOL pour ce résumé si parfait de mon ouvrage et de nous avoir souhaité bonne chance à moi et à mes enfants. Je suis très émue.
    Je souhaite une bonne lecture à tous. Que mon histoire vous apporte la force dans vos combats et l’espoir de réaliser tous les rêves.
    Hadidja Mohamed

    • Merci Hadidja de votre gentil commentaire ! Je suis sûre que votre rendez-vous de cet après-midi fut une belle rencontre et une vraie réussite. Publik’Art reste à votre écoute et espère lire bientôt votre second livre ! Avec toute mon amitié,
      Bénédicte

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here