Solidays 2015 : 180 000 visiteurs et des volontaires toujours motivés !

SOLIDAYS-2015_3001788841611961413Comme chaque année, et encore plus pour cette 17ème édition, le festival Solidays a fait fureur à l’hippodrome de Longchamp. Plus de 180 000 visiteurs, un record, ont pu assister aux concerts et visiter les différents espaces de ce festival militant. Et derrière toute cette organisation minutieuse, ce sont plus de 1 500 bénévoles (appelés « volontaires ») qui assurent la réussite du festival. Cette année, nous avons interrogé Margaux, lyonnaise de 21 ans et Elise, 24 ans de Paris, deux bénévoles et membres de Solidarité Sida. Elles nous racontent leur expérience des Solidays. 

Solidays

C.H : c’est la première fois que vous êtes bénévoles sur le festival Solidays ? 

Margaux : et oui, c’est la première fois, mais j’ai déjà fait le festival en tant que festivalière plusieurs fois avant, et j’ai toujours eu envie de découvrir l’envers du décor. Je suis aussi bénévole à Solidarité Sida depuis le début de l’année, je fais les missions rubans rouges tout au long de l’année (vente de rubans rouges pendant des concerts).

Elise : non, c’est la deuxième année ! L’année dernière était tellement bien que je suis même revenue… dans la même équipe !

C.H  : pourquoi vous engager cette année et pourquoi à Solidays ? 

Margaux : comme je viens de région parisienne, je venais souvent aux Solidays pour fêter la fin de l’année. Mais c’est aussi un festival particulier puisqu’il est pour une bonne cause, et pour moi c’est important d’être à la fois un festival et à la fois un rendez-vous militant pour une cause. Je voulais vraiment m’engager pour ce festival en particulier,  j’ai d’abord rejoins Solidarité Sida pendant une année puis j’ai demandé à participer aux Solidays.

Elise : j’étais déjà bénévole à Solidarité Sida, mais je n’ai pas le temps dans l’année de faire les missions rubans rouges, mon emploi du temps ne me le permet pas. Les Solidays, c’est un événement sur lequel je sais que je peux m’engager pleinement et prendre un jour de congés pour ça.

C.H : il y a plusieurs types de bénévoles, d’ailleurs vous n’avez pas tous les mêmes tee-shirts, pouvez-vous m’expliquer quel est votre rôle sur le festival ? 

Margaux et Elise : nous sommes dans l’équipe relais (les tee-shirts noirs!), en fait on nous appelle pour faire un peu de tout, on est des bénévoles « volants », on court partout et on vient en renfort de toutes les autres équipes. Cela peut être de l’accueil du festival jusqu’au camping ou à porter des tables ou aller sur une scène. C’est assez sympa car on fait plein de choses différentes. Cette année, on est une bonne vingtaine de l »équipe à être revenus!.

C.H : vous avez eu le temps de voir des concerts ? Que retenez-vous de cette édition de Solidays ? 

Margaux : ce soir c’est Chinese Man, et c’est vraiment celui que je voulais voir alors je ne suis que ravie !

Elise : on a eu le temps d’aller voir quelques concerts : l’orchestre national de Barbès et d’autres encores. Mais même sans voir beaucoup de concerts on a notre propre festival avec l’expérience qu’on vit en tant que volontaire !

C.H : c’est reparti l’année prochaine pour Solidays 2016 ?

Margaux et Elise : Absolument !

 

Et pour être bénévole à Solidarité Sida, et vous aussi vivre l’aventure Solidays… c’est par ici : http://www.solidarite-sida.org/ 

 

 

Charlotte Henry
Théâtrophile, je prends un malin plaisir à dénicher de petites merveilles dans les salles parisiennes. J'aime aussi la politique et les chats, mais ça, c'est une autre histoire...

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here