The Party, l’excellent troisième album d’Andy Shauf


Andy ShaufThe Party, l’excellent troisième album d’Andy Shauf

Andy Shauf est un compositeur pour le moins prolifique. Pour son deuxième album, The Bearer of Bad News, le jeune canadien vivant dans la province du Saskatchewan avait débarqué avec une centaine de morceaux et avait réduit le tout à 11 superbes compositions qui avaient fait de ce disque l’un des « plus surprenants de 2015 » selon le magazine britannique NME.

En ce mois de mai 2016, le moment est venu pour Shauf de nous présenter son second album, The Party, concentré pop et folk de 12 morceaux tout autant brillamment maîtrisés. Un album observateur, relatant l’histoire d’une petite fête, autour de l’évocation de situations mettant en scène des personnages singuliers. Du bout des lèvres, le jeune artiste nous révèle l’envers de ce décor imaginatif. Alors que certains convives sont arrivés bien avant le début de la fête (décrits dans le très joli Early to the Party), voilà qu’une jeune fille se met à danser au milieu de la piste et à capter tous les regards (All Eyes on Her). Mais personne ne peut pour autant s’empêcher de penser à ce type qui s’est effondré alors qu’il venait de fumer ce qu’il avait promis être son dernier paquet de cigarettes (Alexander all Alone).

Dans une ambiance musicale évoquant les sixties, Shauf s’installe à la guitare le lendemain de ces péripéties nocturnes et nous livre le déroulement des évènements. Des cordes, des clarinettes et des belles lignes de basses l’accompagnent dans cette évocation sortant tout droit de son imagination débordante. Et l’amour qu’il porte au célèbre songwriter Elliott Smith s’entend, dès lors que l’on tend l’oreille.

Shauf s’inscrit comme l’une des belles révélations pop actuelles (…)

Shauf a précisé qu’il ne concevait pas sa dernière œuvre comme un album concept mais plutôt comme un agrégat de chansons dont seulement certaines d’entre elles entrent en résonance, comme « plusieurs choses se passant dans différentes pièces lors d’une fête » précise-t-il. La délicatesse avec laquelle il nous raconte ces histoires tonitruantes est surprenante. Il est ainsi tout aussi étonnant d’apprendre que c’était en tant que batteur d’un groupe punk qu’il s’illustra il y a quelques années.

Sur The Party, il a été au four et au moulin et y a joué tous les instruments, mis à part les cordes. Un enregistrement perfectionniste et chronophage, commencé en Allemagne à la suite d’une tournée européenne mais achevé de retour à la maison, dans sa ville de Regina. Pour un résultat très enthousiasmant. Shauf s’inscrit comme l’une des belles révélations pop actuelles et ce dernier album ne fait rien pour nous faire penser autrement !

The Party, troisième album de Andy Shauf, sorti le 20 mai 2016

CLIP

Note
Originalité
Cohérence
Plaisir d'écoute
Simon Doudard
21 ans. Etudiant en sciences politiques. Curieux et avide de tous les arts, mais surtout de musique (chanson française, pop, rock, indé, jazz, hip-hop)

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here