Vert émeraude, petit dernier d’une trilogie adolescente mitigée

Vert émeraude Felix Fuchssteiner
Vert émeraude copyright Concorde Filmverleih GmbH

Vert émeraude, petit dernier d’une trilogie adolescente mitigée

Adaptation cinématographique du dernier tome de La trilogie des gemmes, Vert émeraude est un film fantastique réalisé par Felix Fuchssteiner et Katharina Schöde. Précédé des films Rouge Rubis et Bleu Saphir, il conclut donc cette saga adolescente allemande. Sortie prévue en DVD et Bluray pour le 21 septembre 2016.

Attention, scénario complexe ! Inutile déjà de s’attaquer à ce film si vous n’avez pas regardé les deux premiers. Mais tentons la synthèse. Gwendolyn est une lycéenne londonienne ordinaire tendance empotée. Un jour, elle découvre qu’elle peut voyager dans le temps en atterrissant, malgré elle, dans les années 1900. Hors de contrôle, son nouveau pouvoir l’effraie. Pour le maîtriser, elle doit se résoudre à intégrer la loge secrète, séculaire et très puissante du Comte de Saint-Germain. Là, elle y apprend qu’elle est le dernier des douze voyageurs du temps. Commence alors une aventure à travers les âges où, en compagnie de son beau et prétentieux partenaire, Gidéon de Villiers, elle devra accomplir de nombreuses missions et sauver sa peau.

Voilà le topo, enfin… L’introduction. Maintenant, que se passe-t-il plus précisément dans cet ultime opus ? Gwendolyn et Gidéon savent que la loge cherche à acquérir un immense pouvoir qui pourrait faire courir à l’humanité un grand danger. Pour en savoir plus et pour les contrer, ils vont affronter leurs ennemis dans le passé comme dans le présent. Sur leur route, ils vont également devoir se battre avec les sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre.

Vert émeraude
copyright Concorde Filmverleih GmbH

Film d’amour, d’humour et d’actions, le combiné des trois aurait pu être heureux mais la réalisation est assez bancale. Trop de facilités dans le scénario, de retournements de situations improbables… Il est vrai que le défi n’était pas évident car l’histoire est dense (du fait de la riche imagination de son auteur, Kerstin Gier). La résumer sans l’abîmer était une difficulté qu’ils n’ont pas totalement surmontée, on se perd dans les dédales du scénario.

Bien que de peu d’ambitions, Vert émeraude est « mignon ». Une héroïne rafraîchissante et drôle, la folie des personnages secondaires, une idylle sympathique et mouvementée entre Gidéon et Gwendolyn… Bref, il y a de la matière et du rythme mais, jamais, ils ne réussissent à nous transporter complètement. Un pied dans l’imaginaire du film, l’autre reste posé sur terre.

Divertissant mais pas passionnant. Pour les adolescents mais pas pour un public exigeant. Vert émeraude ne restera pas comme un film du genre mais peut vous faire oublier le quotidien un instant !

SYNOPSIS ET INFOS


Vert émeraudeAprès avoir mis la main sur les notes du comte de Saint-Germain, Gwendolyn et Gideon en sont maintenant certains : la prophétie des voyageurs du temps n’était qu’une chimère destinée à servir les intérêts des veilleurs. Pire, l’humanité pourrait courir un grand danger si le pouvoir du Cercle de sang était libéré. Quel est ce pouvoir et pourquoi le Cercle cherche-t-il a s’en emparer depuis des siècles ? Quels mystères le chronographes peut-il encore cacher ? Les réponses, Gwen et Gideon devront les chercher dans le présent et le passé pour mettre définitivement fin aux activités du Cercle.

Sortie vidéo : le 21 septembre 2016
Durée : 1h52
Réalisateur : Félix Fuchssteiner et Katharina Schöde
Avec : Maria Ehrich, Jannis Niewöhner, Laura Berlin
Genre : Fantastique
Acheter sur Amazon

BANDE ANNONCE

Note
Scénario
Originalité
Jeu des acteurs
Réalisation
Olivia Bugault
Fraîchement débarquée sur Publik'art en cette année 2016, Olivia goûte bien trop la littérature, le cinéma et le théâtre ... bref la culture ! pour ne pas s'en mêler par la plume. Ainsi elle vous livre ses analyses sans oublier au passage de saluer bien bas chaque artiste que la critique soit bonne ou mauvaise.

5 COMMENTAIRES

  1. Je dois l’avoué j’ai été très très déçu de ce dernier opus les deux premier suivaient davantage le livre et c’est ce qui les rendaient si bien mais la franchement gideon doit devenir immortel normalement avec le sérum et la gwendolyn ne l’est plus pfff et que dire du comte dans cet opus je suis vraiment déçu en plus les doublages on été changer grosse erreurs à mon avis

  2. Personnellement j’ai été assez déçue du film… Je sais qu’adapter une saga au cinéma est toujours compliqué et qu’il faut parfois faire quelques concessions mais là ça ne correspond plus du tout au livre. Certains diront que très souvent ceux qui lisent sont déçus des films (ce qui est vrai dû aux différences de scénario) mais d’habitude on essaye quand même de coller à l’original. Autant les premier et deuxième films étaient certes quelque peu différents mais restaient cohérents entre eux et entre les livres, autant ce dernier film pas du tout…
    Bon, pour ceux qui n’ont pas lu, le film reste malgré tout très bien et les acteurs très bons mais disons ce qu’il en est, au lieu de dire que c’est une « adaptation de » ils auraient dû dire « inspiré de »…

    • Parfois, les réalisateurs choisissent à dessein de s’éloigner de l’intrigue du livre et ça peut rendre quelque chose de bien ! L’ennui, c’est qu’ici cela ne rend pas bien, le scénario est bancal, un peu facile je trouve particulièrement dans le dernier.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here